Planète

Planète Attitude Santé

Dossier - Eco-consommation : gestes clés au quotidien
DossierClassé sous :développement durable , recyclage , Pollution

-

Le 3ème millénaire s'ouvre sur des défis écologiques sans précédents : réchauffement climatique, biodiversité en péril... Par nos choix de consommation, nous pouvons tous agir, sans bouleverser notre mode de vie et notre confort.

  
DossiersEco-consommation : gestes clés au quotidien
 

Ecrit avec Clara Delpas, journaliste scientifique, Planète Attitude Santé accompagne l'arrivée du programme « Toxiques » au sein du WWF-France.

Si, dans les années 60, lorsqu'il fut créé, le WWF pouvait se permettre de cantonner son action à la réparation et à la protection des milieux naturels, il ne put s'en contenter devant l'accélération de leur dégradation, sous la pression d'une activité humaine grandissante.

Crédits WWF

Nous savons, grâce à l'Empreinte Ecologique et l'Indice Planète vivante, que notre mode de vie n'est pas durable. Par la production, l'utilisation et l'élimination des objets qui nous entourent, et en portant atteinte aux grands éléments d'équilibre de la planète (déforestation, réchauffement climatique, biodiversité...), nous dégradons les conditions même de notre survie. Mais aujourd'hui, s'ajoute un mal nouveau : la pollution chimique toxique.

Constatée dans les milieux (50 à 75 % des rivières, lacs et nappes phréatiques sont par exemple durablement pollués sur le territoire français ), mais aussi sur les animaux (des ours polaires sont intoxiqués par des pesticides et dioxines dans l'« immaculé » Grand Nord), il fut de plus en plus évident qu'elle entretenait un lien fort avec le développement de certaines maladies : cétacés décédant massivement de cancers, poissons mâles se féminisant, loutres souffrant de troubles immunitaires, etc.

Invisible, mal connue, mobile, capable de s'accumuler au fil des générations, cette pollution s'est immiscée au plus intime du vivant. Les prises de sang effectuées par le WWF sur des députés, puis des familles , ne firent que confirmer les soupçons : nous portons nous aussi, dans notre sang, le produit de pollutions chimiques passées et présentes.

Le cocktail de substances que nous touchons, mangeons, inspirons... chaque jour (retardateurs de flamme dans les tissus, pesticides dans les aliments, formaldéhyde dans les colles et vernis, etc.) est largement soupçonné d'intervenir dans l'inquiétante progression des cancers, perturbations hormonales (problèmes de fécondité, pubertés précoces...), troubles neurologiques (maladies d'Alzheimer, Parkinson...) et allergies constatée aujourd'hui. Vivre en bonne santé sur une planète malade paraît bien illusoire...

Grâce au vote du projet de loi européen Reach, les industriels seront bientôt dans l'obligation de réduire l'exposition de l'environnement et des utilisateurs à des molécules chimiques nocives. Mais, cela ne suffit pas toujours. C'est pourquoi, après « Planète Attitude » et « Planète Attitude Junior », le WWF propose à chacun d'agir au quotidien afin de réduire la pollution chimique, pour la santé de la planète, et la nôtre !

A travers nos besoins les plus essentiels (manger, boire, se loger, se soigner, se laver...), « Planète Attitude Santé » détaille 1001 « gestes qui sauvent ». Vous pourrez aussi décoder les étiquettes, cuisiner sainement, décorer votre intérieur, jardiner sans pesticides, etc...