Cela vous intéressera aussi

Ouette d’Égypte (Linnaeus, 1766) – Alopochen aegyptiacus

  • Ordre : ansériformes
  • Famille : Anatidae
  • Genre : Alopochen
  • Taille : 0,60 à 0,70 m (envergure 1,35 à 1,55 m)
  • Poids : 1,5 à 2,3 kg
  • Longévité : 20 à 25 ans

Statut de longévité UICN : LC, Préoccupation mineure

Description de l’ouette d’Egypte

L'ouette d'Égypte est une oieoie qui se distingue par différentes particularités, dont la principale est le rond brunâtre qui lui cercle l'œilœil comme un coquard. Il n'y a pas de dimorphisme sexueldimorphisme sexuel. Le mâle est simplement plus grand que la femelle. Le plumage est dans les tons de jaune et de beige sur la tête et le cou, celui-ci étant orné d'une tache couleurcouleur chocolat, et de brun sur le corps avec une prédominance de marron sur la couverture alairealaire. Le bas du manteaumanteau présente des nuances brun grisâtre. La poitrine et le ventre sont clairs, tandis que le dosdos, la queue et le croupion sont noirs. Les couvertures sus-alaires sont blanches, bordées d'une ligne foncée. Les rémigesrémiges et les rectricesrectrices primaires sont noires, alors que les secondaires présentent des coloris verts ou pourpres métalliques. Le dessous des ailes est blanc. Le becbec est d'un blanc sale, et les pattes palmées roséesrosées.

Ouette d'Égypte dans le Masaï Mara, au Kenya. © Lip Kee Yap, Wikipédia, cc by sa 2.0

Ouette d'Égypte dans le Masaï Mara, au Kenya. © Lip Kee Yap, Wikipédia, cc by sa 2.0

Habitat de l’ouette d’Egypte

L'ouette d'Égypte se trouve dans toute l'Afrique subsaharienne, où elle fréquente tous les types de plans d'eau : lacs, rivières, marais... Sédentaire, elle reste toujours à proximité de son lieu de vie. Elle doit son nom au fait qu'elle était considérée comme sacrée dans l' Égypte antique. On la trouve dans toute la vallée du Nil, jusqu'au barrage d’Assouan. L'oiseauoiseau a été introduit en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni, où il s'est sédentarisé. L'espèceespèce commence à s'installer en France et est visible en Alsace, dans le Territoire de Belfort et en Haute-Saône.

Couple d'ouettes d'Égypte sur une plage néerlandaise. L’oiseau a été introduit notamment en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni. © dnnya17, Flickr, cc by nc nd 2.0

Couple d'ouettes d'Égypte sur une plage néerlandaise. L’oiseau a été introduit notamment en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni. © dnnya17, Flickr, cc by nc nd 2.0

L'ouette d'Égypte est sédentaire et vit généralement en couple. Les individus se rassemblent en grand nombre lors des parades postnuptiales. En Europe, la nidification se déroule entre mars et avril. Pendant cette période, elle muemue et est incapable de voler, et se précipite à l'eau en cas de danger. Son vol est rapide et puissant. 

Reproduction de l’ouette d’Egypte

La période de reproduction et la nidification sur le continent africain a lieu toute l'année en fonction des conditions de précipitationsprécipitations. Selon le cas, il peut y avoir deux couvéescouvées par an. Bâti à l'aide de brindilles et de végétaux divers, puis tapissé de duvet, le nid est aménagé au sol, dans un creux de roche ou d'arbrearbre. L'oie peut également réutiliser un ancien nid de héron ou de rapacerapace. La femelle y pond de 6 à 10 œufs de teinte blanc jaunâtre qu'elle couve entre 28 et 30 jours. Les jeunes n'acquièrent leur totale autonomieautonomie qu'au bout de dix semaines. Ils sont aptes à se reproduire au terme de la deuxième année.

Couple d'ouettes d'Égypte et leurs oisons. © 4028mdk09, Wikipédia, cc by sa 3.0

Couple d'ouettes d'Égypte et leurs oisons. © 4028mdk09, Wikipédia, cc by sa 3.0

Régime alimentaire de l’ouette d’Egypte

L'ouette d'Égypte est strictement végétarienne. Elle se nourrit à heures régulières tôt le matin et en fin d'après-midi. Elle mange de l'herbe, des pousses tendres, des graines, des tuberculestubercules et des céréalescéréales lorsqu'elle investit les champs cultivés.

Troupe d'ouettes d'Égypte glanant à la recherche de végétaux. © Bas Kers, Flickr, cc by nc sa 2.0

Troupe d'ouettes d'Égypte glanant à la recherche de végétaux. © Bas Kers, Flickr, cc by nc sa 2.0

Menaces sur l’ouette d’Egypte

On estime les populations d'ouettes d'Égypte entre 200.000 et 500.000 individus. Cette large fourchette provient du fait que les effectifs africains n'ont jamais été recensés. Bien que chassée et menacée par la perte de ses habitats, l'espèce n'est pas en danger. L'oie possède par ailleurs d'excellentes capacités d'adaptation, car elle s'installe à demeure sur de nombreux plans d'eau européens.