Sur la plateforme EDF Pulse & You, vous pourrez, en participant à une campagne de co-idéation, en apprendre plus sur le chemin qui mène à la création d’une communauté énergétique. © lovelyday12, Adobe Stock
Planète

Communautés énergétiques : que peuvent-elles changer face au changement climatique ?

Le concept de communauté énergétique a été imaginé pour répondre au défi climatique. Comme une nouvelle manière de produire et de consommer l'énergie. Dans la société, l'envie de s'impliquer semble présente. Mais elle reste parfois encore difficile à concrétiser. La question, d'ailleurs, fait débat sur la plateforme de co-idéation EDF Pulse & You.

Dans un monde où le marché de l'énergie reste encore très centralisé, le concept de communauté énergétique étonne. Détonne un peu, même. L'idée est en effet de permettre à ceux qui n'étaient jusqu'alors que des consommateurs passifs de devenir de véritables acteurs du marché de l'énergie de demain. Car, derrière le concept de communauté énergétique, il y a l'idée de produire, d'échanger, de stocker et de consommer son énergie. Cela semble désormais à la portée de tous grâce à l'avènement des énergies renouvelables et à quelques technologies innovantes.

Mais le concept reste nouveau. Et pour vous aider à mieux l'appréhender, la plateforme de co-idéation EDF Pulse & You a lancé une campagne sur le sujet. Avec pour ambition aussi de soutenir les plus intéressés dans leur projet de création d'une communauté énergétique. Grâce au partage non pas d'énergie, cette fois, mais bien d'expériences.

L'une des questions qui se posent, c'est de savoir comment se crée puis s'organise une communauté énergétique. La première étape consiste certainement à rassembler. Des informations, d'abord. Sur les initiatives déjà développées en France -- il y en aurait déjà plusieurs centaines, essentiellement centrées sur une production d'énergie solaire, mais l’éolien, l’hydraulique, le biogaz et la chaleur renouvelable semblent aussi pouvoir se faire une place -- et dans le reste de l'Europe. Rassembler des citoyens ensuite.

La nouvelle campagne de co-idéation lancée sur la plateforme EDF Pulse & You est l’occasion de partager ses expériences et quelques pistes pour la création de communautés énergétiques qui vous ressemblent. © EDF Pulse & You

Des citoyens engagés et quelques soutiens

Une des possibilités est de s'associer à une collectivité. Cela peut aider à lever notamment quelques barrières administratives. Les collectivités peuvent aussi décider de mettre des terrains ou des toitures, à disposition de la communauté énergétique. Elles connaissent les enjeux locaux et disposent de certaines compétences techniques utiles. D'autant qu'elles peuvent se révéler très volontaires, car soucieuses de valoriser leurs ressources énergétiques ou de créer une dynamique locale autour de projets de développement durable.

Les agences et syndicats locaux, eux, peuvent être enclins à mettre à disposition des capacités de financement. Pour mener à bien des projets d'ingénierie ou mettre en place des accompagnements.

Les communautés énergétiques peuvent également rassembler des associations et même des entreprises. Le cadre législatif est en effet assez large pour cela. Et c'est par exemple particulièrement judicieux si la communauté énergétique souhaite mettre l'accent sur les changements d'usage, mettre en place des actions d'efficacité énergétique, de maîtrise des consommations ou de lutte contre la précarité énergétique. Une manière aussi de promouvoir le tissu économique et social local.

Enfin, il peut être intéressant de se tourner vers les énergéticiens historiques. Ceux-ci peuvent en effet proposer un soutien technique et des services utiles à la communauté énergétique. Comme l'installation de panneaux solaires ou de prises communicantes, la mise à disposition de systèmes de gestion de l'énergie ou la mise en relation entre les producteurs et les citoyens. Et d'autres encore qui restent à imaginer. Pourquoi pas en échangeant avec les Pulseurs sur la plateforme de co-idéation EDF Pulse & You ?

De manière très pratico-pratique, il faudra en passer par la création d'une entité morale. Tout simplement d'une association de loi 1901, par exemple. Cette entité -- et plus précisément, les citoyens et les collectivités qui la composent -- pourra alors prendre les décisions qui s'imposent : choisir de produire ou non son énergie, choisir son fournisseur d'électricité ou ses moyens de production, signer des contrats engageant sur des dates et des conditions, imaginer une utilisation intelligente des réseaux de distribution et de transport de l'électricité, etc. Le tout en ne perdant pas de vue l'objectif premier de ces communautés énergétiques. Celui de faciliter le déploiement des sources de production d'énergie renouvelable et des économies d'énergie. Et de s'assurer que chacun puisse en tirer profit équitablement.

Sujet réalisé en partenariat avec les équipes d'EDF

  • Une campagne de co-idéation portant sur les communautés énergétiques a été lancée sur la plateforme EDF Pulse & You début novembre.
  • Vous êtes invité à échanger vos idées et à partager vos expériences de la question jusqu’au 28 février 2022.
  • En quoi consistent-elles ? Comment s’organisent-elles ? Auront-elles besoin du soutien des opérateurs historiques du marché de l’énergie ? Ce ne sont que quelques-unes des questions débattues en ligne.
  • De belles récompenses attendent les Pulseurs les plus actifs et les plus inventifs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !