Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions qui permettent de gérer sa consommation d’énergie. © goodluz, Fotolia

Maison

Comment gérer sa consommation d’énergie ?

Question/RéponseClassé sous :domotique , consommation d'énergie , réduire la consommation d'énergie

Faire fonctionner son électroménager, s'éclairer, se chauffer fait tourner le compteur. À la maison, nous consommons beaucoup d'électricité et de gaz. Et cela nous coûte de plus en plus cher. D'où l'intérêt de mettre en place des moyens de mieux gérer notre consommation d'énergie.

Rien que pour chauffer notre logement, nous dépensons en moyenne quelque 1.700 euros par an ! Un peu moins si nous nous chauffons au gaz. Un peu plus si c'est à l'électricité. Et le premier moyen de réaliser quelques économies est peut-être tout simplement de changer de fournisseur d'énergie. L'opération se réalise sans frais, sans délai et sans interruption du service, bien sûr. Mais avant de franchir le pas, il faut étudier aussi bien la partie fixe -- c'est-à-dire le montant de l'abonnement -- que la partie variable -- le prix du kilowattheure -- de chaque contrat proposé. Pour ce faire, on peut avoir recours à un comparateur d’énergie dont l'objectif est d'orienter notre choix en fonctions de nos besoins.

Un réfrigérateur régulièrement dégivré, bien placé — c’est-à-dire ni trop près d’un mur, ni trop près d’une source de chaleur — et qu’on ne laisse pas, bien sûr, ouvert inutilement, permet de maîtriser sa consommation d’électricité. © Kittiphan, Fotolia

Adopter de bons réflexes

Mais pour faire baisser sa facture d’énergie à la maison, on peut aussi opter pour quelques changements d'habitudes. Tout d'abord, commencer par adapter la température de votre chauffage en fonction de la pièce. Dans une chambre dans laquelle on ne fait que dormir, une température de 17 °C est, non seulement suffisante, mais aussi recommandée. Dans le reste de la maison, on préfèrera aller jusqu'à 19 °C. Un peu plus dans la salle de bain lorsque vous prenez votre douche. Et pour accorder température réelle et température ressentie, pensez à bien aérer votre logement. En effet, l'humidité accentue la sensation de froid.

Pour limiter votre consommation d'eau chaude, privilégiez les douches aux bains. Vous pouvez aussi régler votre chaudière de manière à ce qu'elle ne chauffe pas votre eau au-delà de 60 °C.

Pensez également à ne pas laisser vos appareils en veille et à éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce. Plus généralement, vous pouvez remplacer vos ampoules et penser à investir dans un équipement peu énergivore.

Choisir la bonne intensité d’éclairage pour vos ampoules vous permettra de réaliser quelques économies. © ColiN00B, Pixabay, CC0 Creative Commons

Quelques travaux peuvent se révéler utiles

Une autre façon de gérer sa consommation d'énergie, c'est d'entreprendre des travaux de rénovation thermique sur son logement. Mais avant de lancer un chantier, pensez à dépoussiérer régulièrement vos radiateurs et à les purger au moins une fois par an. Faites aussi vérifier votre chaudière par un technicien. Des appareils de chauffage qui fonctionnent bien sont les garants d'une facture énergétique réduite.

Côté travaux, pensez tout d'abord à l'isolation. Il existe aujourd'hui des solutions efficaces pour toutes les situations et qui permettent d'isoler aussi bien par l'intérieur que par l'extérieur d'un bâtiment, des murs aux combles. Ne négligez pas aussi d'isoler les circuits de distribution de l'eau pour éviter les déperditions. Une fois toutes ces possibilités épuisées, il sera alors temps de penser à remplacer votre système de chauffage. Ainsi, les chaudières gaz à condensation permettent de réaliser jusqu'à 30 % d'économies sur un système plus ancien.

Une maison mal isolée et c’est 30 % de chaleur perdue par la toiture et les combles. © Andrey Popov, Fotolia

Le coup de pouce d’une maison intelligente

Enfin, il existe aujourd'hui des systèmes, qualifiés d'intelligents, chargés de prendre en charge à votre place la gestion de votre consommation d'énergie. Gestion de l'éclairage, gestion du chauffage, gestion des systèmes de protection, etc. La domotique peut vous faire économiser jusqu'à 10 % d'énergie en programmant de la fermeture des volets, l'extinction des lampes ou encore le basculement entre différents moyens de chauffage. Le tout sans porter atteinte à votre confort.

Contacteur jour/nuit, délesteur, horloge programmable, thermostat d'ambiance, détecteur de présence ou encore compteurs intelligents, vous aident désormais à adopter de bons réflexes. Ils vous permettent de recharger vos appareils durant les heures creuses pour profiter des meilleurs tarifs, de ne plus oublier d'éteindre la lumière en sortant d'une pièce ou encore de couper l'alimentation de vos appareils au lieu de les laisser en veille.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Ces vitres intelligentes produisent de l'énergie et régulent la température  En modulant leur transparence, ces vitres font varier la quantité de lumière pénétrant dans une pièce. Mieux, l'énergie absorbée n'est pas perdue et peut être restituée au bâtiment. Issue d'un programme de recherche européen, l'idée de Fluidglass commence à se concrétiser dans un prototype fonctionnel.