C’est sans doute l’un des sujets qui revient le plus à l’approche de la saison hivernale : la flambée des prix de l’énergie et les recommandations pour consommer moins mais mieux. À cela s’ajoute la question environnementale et les possibilités que nous avons à notre portée pour utiliser notre électricité plus consciemment. La rédaction de Futura fait le point sur la situation et notre thème du jour concernera l’électricité verte !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Demain, des villes économes en énergie Demain plus des deux tiers de la population mondiale vivront en ville. Pour soutenir cet accroissement démographique, nos zones urbaines devront devenir économes en énergie. Et compter sur des modes de vie, des architectures et des technologies innovantes pour satisfaire les besoins de leurs habitants de manière durable.

Que penser de l’offre verte ? Selon l’Ademe, l’offre d’énergie verte représente environ 70 % des contrats en France actuellement. Pour de nombreux consommateurs d’aujourd’hui et de demain, le recours à une énergie plus durable et renouvelable fait partie des critères de sélection. Mais reconnaissons-le, ce n’est pas toujours évident de déceler les véritables engagements écologiques des discours un peu greenwashing… 

C’est pourquoi un travail de recherche en amont s’impose pour réellement comprendre la raison d’être d’un fournisseur d’énergie ou alors l’utilisation de comparateurs pour isoler les entreprises qui ne correspondent pas à vos attentes. En effet, certains fournisseurs alternatifs ou historiques proposent une offre verte parmi d’autres mais toute la chaîne de production ne répond pas systématiquement à des promesses éco-responsables.

À titre d’exemple, le fournisseur d'énergie Ekwateur vend de l’électricité et du gaz aux particuliers et aux petites entreprises qui souhaitent recourir à des énergies renouvelables. En fonction de vos convictions, vous avez également la possibilité de choisir le type de production d’énergie qui convient à vos attentes : les parcs d’éoliennes, les panneaux photovoltaïques ou bien les barrages hydrauliques. Enfin, pour les détenteurs d’un poêle à bois ou d’une cheminée, sachez que ce fournisseur propose aussi du bois de chauffage 100 % renouvelable avec des bûches composées de sciures provenant de forêts éco-gérées. En faisant quelques recherches, vous pouvez constater quelles sont les sociétés qui vont au bout de leurs promesses éco-responsables et celles qui proposent des offres d’énergie verte mais essentiellement en apparence…

Une énergie de qualité qui respecte notre Planète s'accompagne d'éco-gestes qui permettent de réduire la facture, comme baisser le chauffage d'un ou deux degrés. © Monkey Business, Adobe Stock
Une énergie de qualité qui respecte notre Planète s'accompagne d'éco-gestes qui permettent de réduire la facture, comme baisser le chauffage d'un ou deux degrés. © Monkey Business, Adobe Stock

L’énergie verte est-elle plus cher ?

Ce n’est pas toujours le cas mais oui, certains fournisseurs alternatifs appliquent un tarif plus élevé au kWh par rapport au tarif réglementé. La raison ? L’abonnement, les coûts d’installation et de production, et la provenance de l’électricité produite qui sont susceptibles d’influencer le prix.

Mais ce n’est pas pour autant un frein aux yeux de certains consommateurs. Ils sont en effet beaucoup à être prêts à payer plus cher à condition d’avoir la garantie que l’électricité n’est pas produite grâce au nucléaire.

Électricité verte et consommation raisonnée

Mais pour aller plus loin dans votre démarche éco-responsable et pour faire aussi des économies financières, il est important d’adopter des gestes plus consciencieux au quotidien. En voici quelques exemples que vous pourriez certainement appliquer dès maintenant :

  • débrancher les appareils non utilisés ;
  • baisser le chauffage d’un ou de deux degrés. Et si nécessaire, pourquoi pas envisager des travaux de rénovation énergétique pour renforcer les performances thermiques de votre habitation ;
  • privilégier les programmes « Éco » si vos appareils électroménagers en sont dotés (lave-ligne, lave-vaisselle…) ;
  • déceler les pics de consommation cachés (un congélateur qui givre, ne pas laisser les appareils électroniques en veille, remplacer les éclairages énergivores ou inefficaces…).

De petits gestes accomplis au quotidien peuvent avoir un impact à la fois sur le volume d’énergie que vous utilisez chaque année ainsi que sur votre budget !

Article rédigé en partenariat avec Ekwateur