Depuis le 1er mars 2021, le gros électroménager, les téléviseurs ont vu leur étiquette énergie évoluer pour un nouveau classement plus clair pour les consommateurs. À la clé, des économies d'énergie encore plus importante. © Serghei Starus
Maison

Étiquette énergie : de nouvelles classes pour l’électroménager, les téléviseurs et les ampoules

ActualitéClassé sous :appareil électroménager , développement durable , efficacité énergétique

Depuis l'apparition en 1995 de l'étiquette énergie, lave-linge, sèche-linge, téléviseurs... sont de moins en moins énergivores. Après une première révision en 2011, l'Union européenne a mis en place une nouvelle mouture de l'étiquette énergie qui a vu le jour le 1er mars 2021. Petit point sur cette nouvelle édition.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Energie : le monde de 2030 en 10 chiffres  Transport, pétrole, énergies renouvelables, accès à l’électricité… À quoi ressemblera le monde énergétique en 2030 ? Voici la réponse en vidéo. 

Entre une réglementation qui évolue et des équipements toujours plus performants, l'actuelle étiquette énergie européenne ne remplissait plus son rôle. D'où la nécessité de revoir les différentes classes énergétiques.

Une révision du classement énergétique pour moins consommer

Afin d'informer les consommateurs, la première étiquette énergie comprenait sept catégories classées selon une échelle allant de A à G, soit du moins au plus énergivore. Au fil des années, pour catégoriser des équipements devenus de plus en plus économes, une seconde version de cette étiquette a intégré les classes A+, A++, A+++ et vu son classement modifié de A+++ à D.

Les progrès aidant, ces catégories sont devenues aujourd'hui moins claires et moins efficaces. Pour gagner en lisibilité et efficacité, l'Union européenne a repensé ce classement en adoptant de nouveau une échelle allant de A à G. Plus drastique, la réglementation liée à cette nouvelle étiquette vise, d'ici 2030, une réduction de 46 millions de tonnes de CO2 et une économie de 167 TWh/an.

Donner une information complète

Ainsi, de manière générale, les nouvelles étiquettes énergies intègrent  en plus de l'efficacité énergétique de l'équipement :

  • les caractéristiques propres à chaque appareil ;
  • un QR code qui donne accès aux informations portées sur l'étiquette et à celles de la fiche d'information du produit (données EPREL).
La nouvelle étiquette énergie abandonne le classement A+, A++, A+++ au profit d'une échelle simple et efficace classée de A à G. Une simplicité de lecture qui assure aux consommateurs des informations plus claires et transparentes afin de choisir au mieux leur équipement électroménager et téléviseurs. © Label2020

Une étiquette énergie par équipement

Afin de répondre à leurs caractéristiques, chaque famille d'équipement possède sa propre étiquette énergie.

  • Réfrigérateur, congélateur, cave à vin

Pour l'électroménager produisant du froid, le nouveau classement d'efficacité énergétique représente un gain de 20 % d'économies. L'étiquette énergie 2021 intègre de nouvelles icônes correspondant au volume des compartiments pour denrées hautement périssables et non congelées et pour les émissions de bruit.

Étiquette énergie réfrigérateur, congélateur, cave à vin. © Label2020
  • Lave-linge

Pour les lave-linge, la nouvelle étiquette est des plus complète. Elle abandonne l'estimation électrique par an au profit d'un calcul de consommation électrique pour 100 cycles. Elle indique également : la capacité nominale du programme « Eco 40-60 », la durée du programme « Eco 40-60 » et la consommation d'eau pondérée par cycle. Niveau bruit, les indications portent sur les émissions de bruit en phase d'essorage uniquement et indication de la classe d'émission de bruit.

 Étiquette énergie lave-linge. © Label2020
  • Lave-vaisselle

Comme pour les lave-linge, l'étiquette énergie des lave-vaisselle adopte le nouveau mode de calcul pour 100 cycles, la consommation d'eau pondérée (par litre) du programme éco.

Étiquette énergie lave-vaisselle. © Label2020
  • TV, écrans

La nouvelle étiquette des téléviseurs et écrans abandonne la notion de puissance et la présence d'un interrupteur. Les indications portent sur la consommation d'énergie pour 1.000 heures de fonctionnement en mode SDR et HDR ainsi que sur le nombre horizontal et vertical de pixels.
 

Étiquette énergie TV et écrans. © Label2020

  • Les ampoules et LED

Si l'étiquette n'intègre pas de nouvelles données (hormis le QR Code), il n'en est pas de même pour l'emballage. En effet, ce dernier intègre en plus de l'étiquette énergie, toutes les informations nécessaires pour choisir une ampoule adaptée :

  • indice de couleur (IRC) ;
  • durée de vie ;
  • puissance en watts ;
  • compatibilité avec un variateur ;
  • angle du faisceau ;
  • type d'alimentation électrique ;
  • usage extérieur/intérieur ;
  • température de la couleur (en kelvin) ;
  • flux lumineux (en lumens).
  • D’autres produits bénéficieront à court terme de cette nouvelle étiquette énergie.
  • La nouvelle étiquette énergie permet de classer plus justement des équipements de plus en plus performants.
  • Les ampoules bénéficieront de cette nouvelle étiquette énergie à compter du 1er septembre 2021.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !