Une chaudière gaz à condensation est plus performante qu’une chaudière gaz classique. © matteogirelli, Fotolia

Maison

Pourquoi opter pour une chaudière gaz à condensation ?

Question/RéponseClassé sous :chauffage , chaudière gaz à condensation , gaz naturel

La chaudière gaz à condensation constitue un système de chauffage performant, économique et moderne (design, connecté, etc.) susceptible de devenir rapidement rentable. De bonnes raisons d'investir dans ce type de chaudière.

Une chaudière classique brûle du gaz naturel pour produire de la chaleur. Les fumées de combustion s'échappent par une cheminée et les calories qu'elles transportent sont perdues. Une chaudière à condensation brûle également du gaz naturel pour produire de la chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire). Toutefois, grâce à un échangeur condenseur placé entre le foyer de combustion et la cheminée, elle récupère les calories contenues dans les fumées en condensant la vapeur d’eau. Ce système permet de considérablement accroître les performances de la chaudière et d'atteindre un rendement de l'ordre de 110 %. À production de chaleur constante donc, une chaudière à condensation consomme moins de gaz qu'une chaudière classique.

Notez qu'aujourd'hui, les propriétaires de maisons ou d'appartements équipés de conduits de fumée individuels n'ont plus d'autre choix que celui de la chaudière à condensation. Par ailleurs, la chaudière à condensation est particulièrement adaptée pour des maisons équipées de systèmes de chauffage basse température et/ou de planchers chauffants. Une température de retour du circuit de chauffage faible permet en effet d'optimiser la condensation et l'économie d'énergie réalisée.

En condensant la vapeur d’eau contenue dans les fumées de combustion, la chaudière à condensation permet de récupérer un maximum de chaleur et de minimiser les déperditions pour un rendement supérieur à celui d’une chaudière classique. © GRDF

Une chaudière à condensation : quel prix ?

À l'achat, la chaudière à condensation coûte plus cher qu'une chaudière classique car elle contient un brûleur et un échangeur de chaleur plus performants. Son coût varie entre 3.000 et 5.000 euros TTC. Toutefois, le système est éligible au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) de 30 %, sans condition de ressources. D'autres aides financières peuvent être accordées dans le cadre d'une rénovation de votre système de chauffage gaz. Citons ainsi celle qui pourra être allouée jusqu'au 31 mars 2018 aux ménages les plus modestes sous la forme d'une prime exceptionnelle de 800 euros. La pause de l'équipement, quant à elle, se fait sous TVA réduite.

Par ailleurs, l'utilisation d'une chaudière à condensation promet jusqu'à 30 % d'économies sur votre facture de gaz. Selon GRDF, votre investissement devrait donc pouvoir être rentabilisé en moins de cinq ans.

Cela vous intéressera aussi