Face à l’arrivée de l’hiver, la question du mode de chauffage devient un vrai sujet de préoccupation des foyers. Il faut savoir que le chauffage en France représente le poste le plus important dans la consommation d’énergie des ménages, d’où l’utilité de mieux l’appréhender et de parier sur le mode le plus économique possible.

Cela vous intéressera aussi

Dans l'objectif de réduire votre facture d'énergieénergie et de mieux consommer, il est opportun de bien se renseigner sur les différents modes de chauffage possibles pour votre logement. Si l'installation de certains équipements s'avère souvent coûteuse, le retour sur investissement permet généralement de réaliser des économies concrètes. Et s'il est possible d'allier facture moindre et énergie moins polluante, pourquoi s'en priver ?

Qu’entend-on par « type de chauffage économique » ?

Un « chauffage économique » est tout d'abord déterminé par son coût à l'achat. Il est évident qu'un radiateur électrique aura un prix moindre comparativement à une pompe à chaleur. Mais l'énergie utilisée peut, à terme, engendrer une facture plus importante. De plus, si le rendement du type de chauffage choisi est élevé, cela signifie qu'il sera performant. Les pompes à chaleur air/air ou air/eau, mais aussi la géothermie enregistrent les plus grandes performances.

Quel type de chauffage est-il opportun de choisir pour baisser sa facture d’énergie ?

1. Le bois

Mode de chauffage le plus économique, le boisbois séduit de plus en plus de foyers. Mais l'installation d'une chaudière biomassebiomasse, qui utilise des matièresmatières organiques comme des bûches de bois ou des granulés, nécessite une grande place, le volumevolume de l'équipement étant important. Il faut également pouvoir stocker le bois ou les sacs de granulés.

Son coût à l'achat reste conséquent (entre 3 000 et 25 000 € environ sans aides financières), de même que son installation. Néanmoins, une chaudière à bois ou à granulés permet de chauffer un logement entier contrairement à un poêle qui reste un chauffage d'appoint, devant souvent être complété par un autre type d'énergie.

Si le bois reste l'énergie la plus économique, les crises énergétiques peuvent engendrer l'augmentation de ce combustiblecombustible.

Le chauffage au bois ou avec des granulés fait partie des plus économiques. © SkyLine
Le chauffage au bois ou avec des granulés fait partie des plus économiques. © SkyLine

2. La pompe à chaleur

Qu'elle soit air/air, air/eau ou géothermique, la pompe à chaleur est un appareil qui suscite un grand engouement de la part des ménages en France. La raison ? En plus d'être économique, elle est également écologique. Attention, les PACPAC air/air ne sont pas éligibles aux aides de l'État, pour pouvoir en bénéficier, il vous faudra équiper votre logement d'une PAC air/eau ou géothermique. Le coût d'une PAC air/air varie entre 5 000 et 15 000 €, celui d'une PAC air/eau se situe entre 10 000 et 16 000 € sans aide et une PAC géothermique atteint souvent un coût supérieur à 20 000 €, sans aide également.

3. Le gaz

Les chaudières gaz à condensationcondensation sont considérées comme étant des dispositifs permettant de réaliser des économies d'énergie. Si vous avez prévu de rénover votre bien, ce type de chaudière est éligible à MaPrimRenov’ et son prix reste abordable (entre 1 500 € et 5 000 € selon les modèles). Les chaudières Bas NOxNOx (limitation des émissionsémissions d'oxydes d'azoteazote) peuvent remplacer d'anciens modèles, notamment dans les appartements. Néanmoins, le gazgaz étant une énergie fossileénergie fossile, le Gouvernement a manifesté sa volonté de voir peu à peu disparaître ce type de chauffage.

Comment bien choisir son chauffage ?

Avant de choisir un mode de chauffage pour votre intérieur, certains paramètres sont à prendre en compte pour bien évaluer vos besoins. Il ne s'agit effectivement pas uniquement de se concentrer sur le prix de son installation et sur son rendement.

Votre emplacement géographique (région ensoleillée, gaz de ville ou non...), l'utilisation de l'appareil (chauffage ou chauffage et eau chaude), la surface de votre habitation et son isolation sont autant de points à considérer pour bien choisir votre type de chauffage.

Attention, il faut savoir que pour qu'un chauffage soit le plus économique possible, il doit être installé dans une maison correctement isolée au risque de surconsommer !