Suivant la puissance de ventilation, les gaines de distribution peuvent transporter l’air chaud sur une distance maximale de 5 à 8 mètres en parcours horizontal ou vertical. © Artense

Maison

Peut-on utiliser un appareil à bois individuel comme chauffage principal ?

Question/RéponseClassé sous :chauffage , performance énergétique , chauffage individuel
 

Le chauffage bois individuel est disponible dans les gammes de puissance nécessaires pour chauffer toute une maison. L'énergie produite peut être utilisée pour chauffer de l'air ou le fluide d'un circuit hydraulique.

Le chauffage par distribution d'air chaud est une solution particulièrement avantageuse dans la construction neuve. Adapté aux inserts et poêles à bûches ou à pellets (granulés de bois), il permet de chauffer jusqu'à 5 ou 6 pièces de plain-pied et en étage. L'air chaud est véhiculé par des gaines souples aboutissant à des bouches de soufflage posées au plafond ou en haut des murs de la maison. Si l'on opte pour un insert ou un poêle canalisable, les gaines se raccordent en prise directe sur les sorties d'air de l'appareil. Dans ce cas, le nombre de pièces que l'on peut chauffer indépendamment les unes des autres dépend des sorties d'air disponibles (de 1 à 4, selon le modèle choisi).

Le système « Airwood » permet de faire d’un appareil à bois son chauffage principal, grâce à un dispositif d’appoint (Boosty) qui prend le relais quand le combustible est épuisé. © Poujoulat

Une solution universelle, le kit de récupération

Pour ce type d'installation, nul besoin de sorties d'air spécifiques. Le conduit de fumée est équipé d'un échangeur thermique qui récupère l'air ambiant et le réchauffe avant de le renvoyer dans la maison, via des gaines de distribution. L'échangeur se monte en lieu et place d'une partie du conduit de fumée existant. Il répartit la chaleur de façon homogène, en toute sécurité, grâce à une totale étanchéité entre l'évacuation de fumée et la chambre de récupération d'air. Les dispositifs les plus performants permettent de réaliser jusqu'à 25 % d'économie sur la facture de chauffage par rapport aux énergies fossiles et à l'électricité du réseau.

À retenir

Le chauffage individuel version hydro est issu du « pot bouilleur », conçu au départ pour les poêles à charbon. Le principe s'applique, aujourd'hui, aux cuisinières, inserts, poêles à bois ou à pellets, et même aux cheminées à foyer ouvert.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi