Cette galaxie spirale, c'est NGCNGC 2276. Elle se situe à quelque 120 millions d'années-lumièreannées-lumière de la Terre, dans la constellationconstellation de Céphée. Le télescope spatial Hubble nous en dévoile aujourd'hui l'image étonnante. Avec un renflement d'étoilesétoiles jaunâtres -- les plus âgées -- décalé vers le coin supérieur gauche au lieu de se trouver au centre de la galaxie.

Une galaxie spirale, c’est un peu comme un œuf sur le plat. NGC 2276, elle, a l’air d’avoir glissé de la poêle. Avec son jaune — le renflement central d’étoiles vieillissantes — décalé dans un coin. © Hubble
Une galaxie spirale, c’est un peu comme un œuf sur le plat. NGC 2276, elle, a l’air d’avoir glissé de la poêle. Avec son jaune — le renflement central d’étoiles vieillissantes — décalé dans un coin. © Hubble

Les astronomes de la Nasa expliquent que le phénomène est dû à un effet gravitationnel exercé par une galaxie passant dans les parages. La galaxie NGC 2300 -- qui n'est pas visible sur l'image prise par Hubble -- tire un côté de la galaxie spiralegalaxie spirale vers l'extérieur. Un phénomène qui n'est pas rare dans l'UniversUnivers, mais qui garde toujours quelque chose d'unique.

Les astronomesastronomes observent aussi que des étoiles massives nouvellement apparues formant un bras bleu brillant le long du bord supérieur gauche de NGC 2276. La preuve que la galaxie forme des étoiles de manière intense. Peut-être le résultat d'une collision avec une galaxie naine. Ou le signe que NGC 2276 pénètre le gazgaz surchauffé que l'on trouve entre les galaxies d'un amas.