En l'espace de vingt ans, les astronomesastronomes ont compté pas moins de cinq supernovæ au sein de cette magnifique galaxie spirale. Cinq... dans ce laps de temps si court, c'est beaucoup quand on sait que la moyenne est d'une par siècle visible dans une galaxie comme la nôtre. La dernière en date qu'on ait pu voir depuis la TerreTerre à l'œilœil nu, la supernovasupernova de Kepler, remonte à 1604 (non visible à l'œil nu, Cassiopée A est survenue au XVIIe siècle).

Arborant une structure en spirale similaire à celle de la Voie lactée, avec un bulbe central jauni par ses étoilesétoiles âgées, NGC 5468 présente l'immense avantage d'être visible depuis la Terre (et donc de notre Galaxie) de face, si bien que malgré les quelque 130 millions d'années-lumièreannées-lumière qui nous sépare, les astronomes ne manquent rien ou presque des événements qui se jouent dans cette arènearène peuplée de dizaines de milliards de soleilssoleils, large de 110.000 années-lumière, à l'instar de la Voie lactéeVoie lactée.