Opter pour un chauffage individuel permet de maîtriser sa consommation. © ri, Pixabay License

Maison

Chauffage individuel

DéfinitionClassé sous :chauffage , chauffage individuel , souplesse

On parle de chauffage individuel lorsque chaque logement possède son propre procédé de chauffage, soit par des convecteurs électriques, des radiateurs à gaz, des poêles à fioul, à bois ou à charbon, soit par une chaudière individuelle (chauffage central, en général au gaz) ou par une pompe à chaleur. Rien n'est alors imposé par le constructeur ou par la copropriété. Seules des contraintes techniques ou réglementaires peuvent alors imposer des obligations. Le chauffage individuel apparaît plus adapté aux logements eux aussi individuels, récents et bien isolés.

Le principal avantage du chauffage individuel, c'est sa souplesse d'utilisation. En effet, il permet au particulier de choisir son mode de chauffage et l'installation qui lui convient le plus. Il permet aussi de choisir son fournisseur d'énergie. Ainsi que la date de mise en service dudit chauffage. De quoi gérer sa consommation en fonction de la météo - on peut éteindre facilement son chauffage individuel si l'hiver est doux - ou en fonction des habitudes du foyer - on peut l'éteindre aussi si l'on doit s'absenter pendant plusieurs jours.

Rappelons que dans les chambres, une température de 17 °C est conseillée alors que dans les pièces de vie, elle devrait atteindre 19 °C. © Skitterphoto, Pixabay License

Une souplesse des chauffages individuels qui se paie

Aujourd'hui, la performance des systèmes de chauffage individuels peut être améliorée grâce à l'installation d'un thermostat intelligent ou connecté. Celui-ci permet en effet de piloter la température intérieure jusqu'à 0,5 °C près, pour un meilleur confort et un maximum d'économies. D'autant plus si chaque radiateur est équipé d'une tête thermostatique intelligente.

Parmi les inconvénients du chauffage individuel : son coût, en temps et en argent. Le poids du choix et de l'installation revient en effet naturellement en totalité au particulier qui a opté pour ce système. Il lui incombe aussi de veiller à ce que les opérations d'entretien - qui aident à limiter la consommation et l'usure des pièces - et de maintenance soient bien réalisées. Lorsque le système connaît une panne, c'est également à lui de prendre en charge la réparation. Et selon le cas - chauffage au bois, au fioul ou à propane -, il peut lui revenir de gérer l'approvisionnement en combustible.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Première en France : un chauffage urbain utilise de la chaleur stockée  À Brest, l’université est chauffée par une réserve d’eau… mais seulement en fin de weekend. Cette installation de stockage thermique, unique en France, permet de lisser la fourniture d’énergie à l’échelle d’un quartier.