Au-delà du plaisir de regarder danser les flammes, un chauffage au bois offre plusieurs avantages. © Enrique Hoyos, Pexels
Maison

Chauffage au bois : la tendance du feu de cheminée ne faiblit pas

Question/RéponseClassé sous :chauffage , Thermique , chauffage au bois
 

Plaisir des yeux et confort thermique, l’engouement pour le chauffage au bois ne décroît pas en France. Que ce soit pour des raisons financières ou esthétiques, vous pouvez être amené à vous renseigner davantage sur les avantages du feu de bois et pourquoi pas faire installer un poêle ou une cheminée dans votre maison.

Cela vous intéressera aussi

Parmi les atouts du chauffage au bois, parlons tout de suite de l’aspect économique : le chauffage au bois peut vous permettre de faire des économies sur votre facture d’énergie. En privilégiant le feu de cheminée pour chauffer vos pièces principales, vous pouvez réduire vos factures. En effet, le bois reste une énergie économique et beaucoup moins sujette aux fluctuations de prix.

Côté combustible vous avez le choix : vous faire livrer des stères de bois prêts à l’emploi en prévision de la période hivernale ou commander du bois qu’il vous faudra ensuite tailler et couper pour l’adapter à la taille de l’âtre.

Et c’est très esthétique ! Si vous choisissez un insert de cheminée doté d’une grande vitre, vous verrez que le feu de cheminée apporte du cachet à votre intérieur. En plus de vous réchauffer, le foyer apportera une lumière dansante très jolie et une atmosphère cosy dans votre pièce à vivre.

Le chauffage au bois s'adapte à tous les intérieurs. © artjafara, Adobe Stock

Comment couper les bûches soi-même ?

Il y a ceux qui aiment passer du temps à l’extérieur pour couper les bûches de bois pendant les après-midi d’automne, tandis que d’autres cherchent à optimiser leur temps. Et c’est à ces personnes que s’adresse l’une des innovations spécialement conçues pour fournir moins d’effort tout en gagnant de précieuses minutes : le fendeur de bûches.

Outil pensé pour pallier aux difficultés de la coupe à la hache, le fendeur de bûches électrique permet d’aller plus vite et de réduire les risques de blessure.

  • Posé sur pied, le fendeur vous évite de vous baisser constamment pour ramasser vos bûches. Un gros point fort pour les personnes qui souffrent de maux du dos.
  • Conçus avec des éléments résistants et choisis pour leur robustesse, les fendeurs peuvent couper des bûches de toute taille.
  • Et si vous avez peur de gêner vos voisins, rassurez-vous : ces outils novateurs sont plutôt silencieux !
  • Enfin, pensez à stocker votre bois dans un endroit sec et aéré.

Est-ce que le chauffage au bois est écologique ?

Contrairement aux idées reçues, le chauffage au bois peut être écologique mais à condition de respecter certaines règles.

Comme l’explique une étude menée en 2019 par la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) d’Ile-de-France, le bilan carbone des maisons chauffées au bois peut être neutre et est beaucoup moins nocif pour l’environnement que d’autres sources d’énergie comme le fioul ou le gaz pour n’en citer que deux.

Toutefois, la combustion de bois peut libérer des particules fines nocives, mais en appliquant les bons gestes il est tout à fait possible de réduire l’impact sur l’environnement :

  • en remplaçant les équipements vétustes car ils peuvent générer beaucoup de suie ;
  • en arrêtant les « feux ouverts » puisque dans ce cas, le foyer n’atteint pas la température de combustion adaptée. Mieux vaut donc choisir un insert de grande qualité pour éviter de polluer l’atmosphère tout en améliorant le confort thermique de votre intérieur ;
  • en choisissant du bois de qualité. En effet le chauffage au bois peut avoir une valeur en CO2 neutre à condition de privilégier du bois naturel et non « pollué ». Autrement dit, vous ne devez pas brûler des meubles, du bois vernis ou peint, du papier contenant de l’encre ou encore des panneaux agglomérés. Ces différentes matières libèrent des déchets toxiques mauvais pour votre santé et pour la planète ;
  • en faisant brûler des bûches sèches, voire très sèches. En effet, le bois humide atteint difficile son rendement en combustion et l’eau contenue s'évapore avec la chaleur.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !