Le poêle est un appareil servant au chauffage de la maison. © BillionPhotos.com, Adobe Stock

Maison

Installation d'un poêle à granulés : comment s'y prendre ?

Question/RéponseClassé sous :chauffage , poêle de chauffage , énergie de chauffage

Le poêle à granulés est idéal lorsque vous souhaitez vous chauffer au meilleur prix. Capable de réduire drastiquement votre facture de chauffage, il séduit au moins autant qu'il s'impose. Mais comment l'installer ? C'est ce que nous vous proposons de voir ici.

Dispositif capable de réduire voire de diviser par deux ou par trois votre facture de chauffage, le poêle à granulés demeure simple et rapide à poser. Néanmoins tout devra être fait dans les normes ou par des artisans qualifiés afin de disposer d'une installation conforme aux attentes actuelles.

Pour installer un poêle à granulés il est primordial de respecter certaines conditions

Ainsi, pour installer un poêle à granulés vous devrez respecter certaines conditions. Si vous désirez faire l'installation vous-même, vous devrez entre autres prendre en considération :

  • une distance d'installation adaptée aux matériaux et à l'emplacement ;
  • une arrivée d'air suffisante et optimisée ;
  • des conduits d'évacuation appropriés et une sortie adéquate.

Autant de points sur lesquels nous vous proposons de revenir en détail pour comprendre les enjeux de l'installation d'un poêle à granulés.

Respectez des distances

Vous devrez poser votre poêle à une distance convenable de certains matériaux comme de certains murs. Pour cette raison, regardez la notice de votre poêle à granulés qui vous indiquera les distances de sécurité à respecter, notamment des matériaux dits « combustibles ».

Il est important de vérifier le matériau qui entoure votre poêle. Si la pièce dédiée au poêle est revêtue d'un parquet, vous devrez isoler le poêle du sol. Vous pourrez, par exemple, utiliser une plaque d'acier de 2 à 4 millimètres. Réfléchissez aussi à l'emplacement du poêle pour optimiser le chauffage de votre maison. En cas de doute, contactez des professionnels qui sauront vous indiquer et orienter au mieux l'installation d'un poêle à granulés.

Le poêle à granulés est facile à installer et à utiliser. © HildaWeges, Adobe Stock

Pensez à l'arrivée d'air nécessaire au poêle à granulés

Les poêles à granulés ont besoin d'une arrivée d'air pour que le processus de combustion de granulés se fasse. Vous avez choisi l'emplacement de votre poêle et respecté les normes ? Outre le fait de maximiser votre chauffage, l'arrivée d'air permettra le bon fonctionnement de votre poêle à granulés. Vous aurez ici deux choix : en faire une indirecte, ou bien en créer une directe, et dans ces configurations la marche à suivre sera précisée sur la notice de votre poêle.

Dans tous les cas, une arrivée d'air est importante pour préserver votre poêle de la rouille et pour permettre à votre chauffage de fonctionner correctement. Sans air, et c'est le point à retenir : votre chauffage ne fonctionnera pas.

Le poêle à granulés permet de diviser vos factures de chauffage par deux. © hcast, Adobe Stock

Installez les conduits d'évacuation des fumées

Vous avez l'emplacement et l'arrivée d'air ? À présent il vous faut installer les conduits d'évacuation des fumées. Si l'étanchéité doit demeurer votre principale priorité, il vous faudra aussi aller plus loin.

Cela peut aller de l'installation d'un conduit de cheminée, voire d'une cheminée si vous n'en avez pas, à l'installation des conduits eux-mêmes via des tubes adaptés. Si la pose de ces tubes demeure relativement facile pour une maison de plain-pied avec un emplacement cheminée/poêle à granulés aligné, dans certains cas cela peut s'avérer plus complexe. De véritables travaux s'imposent alors. De la sortie de toiture à la traversée d'étage ou de plancher, l'installation des conduits d'évacuation des fumées demeure l'étape la plus compliquée. D'autant plus si les conduits sont inexistants et qu'ils doivent prendre des chemins anguleux. 

Il sera peut-être nécessaire de faire appel à un professionnel certifié Qualibois. Néanmoins, si vous souhaitez le faire vous-même, vous devrez respecter certaines mesures :

  • une sortie de toiture protégée ;
  • pas plus de deux coudes à l'équerre pour les conduits de raccordement, et pas plus de 2 à 45 degrés pour ceux drainant les fumées ;
  • une conduite extérieure isolée ;
  • une traversée de plancher isolée.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi