Maison

Culture et récolte du chanvre

Dossier - Les écomatériaux, clé de la construction écologique
DossierClassé sous :Bâtiment , architecture durable , Architecture

-

Une offre grandissante d'écomatériaux aux propriétés toujours plus performantes est actuellement en plein essor et permet de répondre aux problématiques du développement durable. Paille, lin, plâtre, chanvre ou encore bambou : découvrez dans ce dossier toutes les clés pour utiliser au mieux ces nouveaux matériaux et construire votre maison écologique.

  
DossiersLes écomatériaux, clé de la construction écologique
 

Le chanvre est une plante annuelle de climat tempéré, peu exigeante et qui pousse sur tous types de sol. L'ensemble de la plante est transformé, des tiges aux graines. Le chanvre entre dans la fabrication de nombreux secteurs industriels. Dans la construction, il sert d'isolant et de renfort pour certains matériaux comme les plastiques. Il est utilisé dans l'industrie papetière, des textiles, de l'hygiène, des peintures et mastics, ainsi que dans l'alimentation.

Le chanvre, notamment en France, est cultivé depuis des millénaires pour sa fibre solide et l'huile de ses graines. Tissus, voiles de bateau, cordages, huile, pâte à papier étaient fabriqués à partir de cette plante. Il existe ainsi de multiples utilisations du chanvre. Les matières de substitution comme le coton, puis les synthétiques, ont affaibli la filière de production du chanvre jusqu'à sa prohibition en 1960 par une convention internationale sur les stupéfiants.

Le Cannabis sativa, dont la culture est autorisée aujourd'hui, est pratiquement dépourvu de molécules psychotropes. La loi stipule que ces substances ne doivent pas représenter plus de 0,2 % du poids de la plante sèche. La France, premier producteur de chanvre en Europe, produit environ la moitié de la totalité de la production du continent.

Chanvre. © How High, CC by-nc 2.0

Propriétés du chanvre

Le chanvre est une plante herbacée qui peut atteindre 3 mètres de hauteur. Sa croissance est rapide, de mai à septembre. Ce cycle court permet la rotation des cultures. Son système racinaire profond et ramifié améliore la nature du sol. Insensible aux agressions extérieures, le chanvre ne nécessite pas d'intervention phytosanitaire. Pour ces raisons, on peut considérer que la culture du chanvre est écologique.

Les tiges du chanvre sont constituées de fibres placées en périphérie et de chènevotte au cœur. Ses graines sont appelées chènevis. Les fibres de chanvre représentent 30 à 35 % du poids de la plante. Elles entrent dans des applications où leur résistance mécanique est mise à profit. La chènevotte, ou partie médullaire de la tige, représente environ 55 % du poids de la plante. Elle a un pouvoir absorbant très important.

Récolte du chanvre

La paille est fauchée au mois de septembre lorsque la plante a perdu 2 ou 3 de ses feuilles qui restent sur le sol. Elle est conditionnée en balles qui sont stockées à l'abri en attente de l'approvisionnement des ateliers de défibrage, en fonction des besoins.

Les fibres sont désolidarisées de la chénevotte selon un procédé mécanique qui utilise peu d'énergie et pas de traitement chimique. Le défibrage est réalisé en fonction des besoins, tout au long de l'année. Toutes les parties du chanvre peuvent être exploitées.