Tech

Avec Bing Maps 3D de Microsoft, fini de jouer !

Dossier - De Google Earth à Géoportail 3D
DossierClassé sous :informatique , Bing Maps , Bing Maps 3D

-

Ce dossier fait le point sur les évolutions des systèmes de cartographie en ligne, de Google Earth à Géoportail sans oublier de les confronter au trouble-fête Bing Maps 3D lancé dernièrement par Microsoft.

  
DossiersDe Google Earth à Géoportail 3D
 

Et Bing !

Après la défaite cuisante de Géoportail face à Google Earth il y a trois ans, il était logique de les laisser s'expliquer une dernière fois. Cependant, de nombreux services et concurrents potentiels ont fait une incartade sur le terrain des deux adversaires. Le plus marquant est sans aucun doute Bing Maps 3D. Ce projet initié par Microsoft découle d'un mimétisme flagrant vis à vis du géant Google. Après une première attaque avec son moteur de recherche Bing, la firme de Redmond réitère avec sa vision du globe terrestre numérique. Jadis connu sous le nom de Virtual Earth, le projet englouti refait surface grâce au phénomène relatif Bing. A l'inverse de Virtual Earth, le logiciel se présente sous la forme d'un plug-in destiné à Internet Explorer. Passons sans plus attendre à une salve de tests en bonne et due forme !

Direction Arles et ses fameuses arènes. C'est l'occasion rêvée de déterminer laquelle des trois solutions permet de s'offrir une visite du patrimoine de l'hexagone digne de ce nom.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Le constat est incroyable, Geoportail 3D s'avoue vaincu d'office, avec une masse floue qui peine à faire honneur à l'original. Google Earth propose, sans grande surprise, une image nette du site. Plus étonnant, Bing, pourtant handicapé par sa jeunesse, parvient à un excellent résultat.

Pour une fois, cherchons un endroit très peu fréquenté, voire inconnu. Ni une ni deux, lancement des recherches sur les trois globes terrestres en direction de « Banastère , Sarzeau, France ». Si Géoportail 3D propose 10 résultats après l'entrée de la requête, ses deux compagnons de galère s'en tirent mieux et parviennent directement sur l'objectif.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Le tout puissant Google Earth semble bien pâle et faible face à Géoportail 3D et Bing Maps 3D. Si l'on distingue les côtes sur l'image satellite que Google nous propose, il est bien difficile de distinguer des rues, sans parler des bâtiments... Géoportail et Bing Maps s'en sortent haut la main avec des prises de vue aériennes de qualité et même des bâtiments en 3D pour le premier. Google Earth serait-il fâché avec la Bretagne ?

C'est ce que l'on est en droit de se demander, par exemple, lorsque l'on parvient au même résultat sur la ville de Vannes.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Mention très bien au logiciel de Microsoft qui peut s'enorgueillir d'un affichage en trois dimensions de la ville suscitée !

Guerre de succession

Supposons que Google fasse une allergie chronique au Morbihan et dirigeons nous vers Brest dans le Finistère.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Egalité parfaite, les trois camps sont au beau fixe sur cette requête. Google sauve l'honneur.

Un peu de volume dans un monde abrupte

Tout d'abord, dirigeons nous vers le Louvre, musée mondialement connu pour lequel on est en droit d'espérer que Géoportail 3D rafle la mise.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Il n'en est rien, le service de l'IGN semble avoir confondu jeux de briques et visite virtuelle. Du côté de Bing Maps 3D le résultat est digne. C'est Google Earth qui l'emporte avec une modélisation de haut vol accompagnée par des textures de qualités (transparence pyramide, arche détaillée...). Ici, l'impact de l'immense communauté Google se ressent.

Pour finir, direction le site de Montbéliard qui est fièrement mis en avant dans les bâtiments 3D de Géoportail.

(Cliquer pour agrandir.) De gauche à droite : Bing Maps 3D, Google Earth, Géoportail 3D © Microsoft; Google; IGN

Chez Microsoft rien à signaler, affichage des reliefs sans autre forme d'artifice. Le logiciel de nos contrées nous affiche un Montbéliard brut, avec quelques textures réussies mais globalement en deçà du résultat escompté. Constat radicalement différent avec Google Earth qui nous offre ici un panorama virtuel digne de ce nom.
Un vainqueur ?

Difficile de statuer, tant les options varient selon les services (Street View, cadastres..). Mais s'il fallait attribuer une reconnaissance dans l'innovation et la surprise, c'est sans conteste pour Bing Maps 3D que penche la balance. L'exemple de la ville de Vannes démontre que tout est encore possible dans cette bataille des globes terrestres.