La carrosserie de la Tesla Model S 2021 a évolué par petites touches. © Tesla
Tech

Tesla lance la Model S Plaid avec une nouvelle technologie moteur, une recharge plus rapide et son volant yoke

ActualitéClassé sous :voiture électrique , tesla , Roadster Tesla

Neuf ans après la première version de la Model S, Tesla lance la Model S Plaid dont il a livré les premiers exemplaires à quelques clients.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] NIO EP9 : la supercar électrique la plus rapide du monde  Avec une puissance de plus de 1.300 chevaux et une vitesse de pointe de 313 km/h, la NIO EP9 revendique le titre de supercar électrique la plus rapide du monde. Elle détient le record sur un tour du célèbre circuit du Nürburgring, en Allemagne, et sur le Paul Ricard en France. 

Tesla a décidé de mettre en scène le lancement officiel de la nouvelle Model S Plaid avec un show comme les affectionne son patron Elon Musk. L'événement a été retransmis en direct cette nuit depuis l'usine Tesla de Fremont en Californie (Etats-Unis) pour marquer la livraison des 25 premières Model S Plaid.

Nous avons déjà consacré un article complet à cette mise à jour de la berline Tesla dont la première version est sortie en 2012. La cure de jouvence tombe à point nommé pour relancer la Model S face à une concurrence qui s'est sérieusement musclée ces derniers mois, notamment du coté de chez Mercedes avec l'EQS et chez Lucid Motors avec la superbe Lucid Air.

La Tesla Model S Plaid succède à la Model S Haute Performance. Elle embarque trois moteurs électriques « Palladium » développant 1020 ch au total qui inaugurent une nouvelle architecture, avec un rotor recouvert de carbone. D'après le constructeur, il est capable de maintenir « la puissance de pic jusqu'à la vitesse de pointe ». La Model S Plaid peut d'atteindre les 322 km/h et revendique le 0 à 100 km/h en 1,99 seconde. Curieusement, la page de présentation de la Model S Plaid en France évoque encore un 0 à 100 km/h en 2,1 secondes.

L’intérieur de la Tesla Model S Plaid et son volant « yoke ». © Tesla

300 km d’autonomie en 15 minutes de charge

Tesla annonce une autonomie maximale de 628 km et de meilleurs performances de la batterie dans les conditions froides grâce à une nouvelle pompe à chaleur. Le nouveau pack Palladium apporte également de meilleures performances pour la recharge, avec 15 minutes pour restaurer 300 km d'autonomie sur les chargeurs rapides Tesla. Elon Musk a fait savoir que ces derniers sont amenés à monter en puissance à l'avenir pour passer de 250kW à 280, 300 et 350 kW.

La Model S Plaid inaugure un nouvel intérieur qui gagne en sobriété et en habitabilité. Il y a évidemment ce fameux volant « Yoke » qui a fait tant parler. Il s'avère qu'il est bien homologué, notamment en Europe. Au cours de la présentation, Elon Musk a vanté les performances du système d'infodivertissement pour jeu vidéo. Il utilise un processeur graphique RDNA 2 d'AMD qui offre des performances équivalentes à celles d'une console de dernière génération type PlayStation 5 ou Xbox Series X. Pour appuyer son propos, le patron de Tesla s'est offert une petite partie de Cyberpunk 2077.

Il y a tout de même une ombre à ce tableau. En effet, à la veille de cette présentation en grandes pompes, le tarif de la Tesla Model S Plaid a augmenté de 10 000 dollars aux Etats-Unis et du même montant en Europe. Annoncée à 119 990 euros en janvier dernier, elle s'affiche désormais à 129 990 euros. Le tarif initial sera maintenu pour tous les acheteurs qui ont déjà passé commande mais les nouveaux clients devront s'acquitter de la rallonge de 10 000 euros. Une inflation que Tesla a justifié par l'augmentation des prix des matières premières. On peut aussi y voir une conséquence de l'abandon de la Model S Plaid+ qui devait chapeauter la gamme à 139 990 euros. Elon Musk a estimé que cette version n'avait pas vraiment de raison d'être au vu des performances de la Plaid.

La présentation de la nouvelle Tesla Model S Plaid avec Elon Musk en vedette. © Tesla

Pour en savoir plus

Tesla : découvrez les grandes nouveautés du Model S

Article de Marc Zaffagni le 30/01/2021

Sortie en 2012, la Tesla Model S a droit à une cure de jouvence qui s'applique principalement à son habitacle qui gagne en sobriété, fait encore plus de place aux écrans et introduit un volant spectaculaire dépourvu de leviers de commande.

Elle attendait son coup de jeune depuis un moment, le voici enfin. La Tesla Model S millésime 2021 a été officiellement introduite hier par le constructeur américain. Si, vue de l'extérieur, elle semble avoir évolué par toutes petites touches, l'intérieur a été profondément repensé. Au passage, Tesla introduit la version Plaid qui remplace l'édition Haute Performance et promet des accélérations fulgurantes ainsi qu'une autonomie de 840 km. Une mise à jour qui doit permettre à la Model S d'affronter plus efficacement une concurrence de plus en plus menaçante.

L'esthétique générale de la Model S évolue assez peu au niveau de sa carrosserie. Le changement le plus notable est sur le parechoc avant dont les prises d'air latérales se font plus discrètes et les galbes gagnent en relief pour accentuer le coté sportif. Toutes les garnitures sont noires et non plus chromées, comme sur le Tesla Model Y. A l'arrière, le diffuseur a été retouché et remonte davantage sur le parechoc. Notons enfin l'arrivée de nouvelles jantes 19 pouces.

Comme sur le Model Y, les garnitures de la Tesla Model S 2021 sont noires et non plus chromées. © Tesla

Un tableau de bord plus aérien

C'est bien dans l'habitacle que s'est produit le plus grand aggiornamento. Pour dire les choses simplement, on « respire » un peu plus face au tableau de bord de la Tesla Model S 2021 qui est beaucoup plus sobre. Deux évolutions majeures procurent cette sensation. Tout d'abord, l'écran central de 17 pouces est désormais orienté en position paysage (horizontal) et non plus portrait (vertical), ce qui donne au tableau de bord un coté plus aérien et a permis de repenser la console centrale qui devient plus spacieuse et fonctionnelle. Deuxième changement notable, la suppression des grilles de ventilation qui crée une ambiance bien plus épurée.

Le changement d’orientation de l’écran central a permis d’affiner considérablement le tableau de bord. © Tesla

Les panneaux de portes ont été redessinés pour refléter ce style « zen » qui joue sur des tons de blanc, beige et noir et des inserts en bois ou fibre de carbone selon les finitions choisies. Les passagers arrière n'ont pas été oubliés. Ils ont droit à un écran d'infodivertissement intégré à la console centrale auquel on peut connecter des manettes de jeu sans fil. Les sièges ont été redessinés pour être plus enveloppants et l'accoudoir central escamotable propose un compartiment de charge par induction pour deux smartphones.

La banquette arrière devient plus accueillante. © Tesla

La Tesla Model S Plaid+ est une bombe

Mais la nouveauté la plus marquante est assurément le volant de la Model S 2021. Il rappelle fortement celui du Tesla Roadster ou ce que l'on peut voir en Formule 1. La partie supérieure de l'arceau a disparue tandis que la partie inférieure est aplatie. Le conducteur vient placer ses mains à l'axe de la branche centrale et utilise ses pouces pour actionner les boutons et molettes qui remplacent les habituels leviers de commandes des essuie-glace, phares, clignotants. Ce renouvellement de l'habitacle s'applique au SUV électrique Tesla Model X qui a également droit à de petites retouches de sa carrosserie au niveau des mêmes éléments que la Model S.

Le volant de la Tesla Model S 2021 intègre des boutons en lieu et place des leviers de commandes classiques. © Tesla

Ce millésime 2021 est l'occasion pour Tesla d'introduire la version « Plaid » de la Model S et du Model X. Remplaçante de la version haute performance, elle repose sur un groupe motopropulseur à trois moteurs électriques avec un rotor à piste carbone « qui maintient la puissance de crête jusqu'à la vitesse maximale », répartition du couple et transmission intégrale. Cela se traduit principalement par une accélération plus puissante et une vitesse de pointe plus élevée.

Ainsi, la Tesla Model S Grande Autonomie passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et atteint les 250km/h tandis que la Model S Plaid ne met que 2,1 secondes pour le 0 à 100 km/h et peut foncer à 320 km/h. Tesla propose même une version Plaid+ encore plus extrême qui abat le 0 à 100 km/h en moins de 2,1 secondes et promet jusqu'à 840km d'autonomie sur une seule charge.

Il faudra débourser minimum 139 990 euros pour se l'offrir et patienter jusqu'à fin 2021 pour la recevoir. La Tesla Model S Plaid débute à 119 990 euros (même tarif pour le Model X Plaid) et annonce 628 km d'autonomie. La Tesla Model S Grande Autonomie est à partir de 89 990 euros et peut parcourir jusqu'à 663 km avec une seule charge. Ces deux dernières versions seront disponibles à partir de septembre, tout comme le nouveau Model X.

Tesla Model S Plaid. © Tesla
Tesla Model S Plaid. © Tesla

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !