Le gouvernement accélère sur le réseau de recharge pour les voitures électriques. © Andreas160578/Pixabay
Tech

Voiture électrique : le gouvernement veut des bornes de recharge rapide sur toutes les aires d’autoroute d’ici 2023

ActualitéClassé sous :voiture électrique , borne de recharge , station de charge

-

[EN VIDÉO] Kezako : comment générer facilement de l’électricité  Il existe de nombreuses façons de générer du courant mais la première de toutes est la turbine. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent au cours de cet épisode de Kezako comment fabriquer facilement de l’électricité. 

Matignon met 100 millions d'euros sur la table pour aider les opérateurs des services autoroutiers à déployer des stations de recharge sur l'ensemble du réseau. Une partie de ces équipements devra permettre une recharge en moins de 20 minutes.

Il est des images qui valent de nombreux discours. Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a publié hier via Twitter une carte de France recensant d'un point rouge toutes les aires de notre réseau d'autoroutes pourvues d'une station-service accompagné d'une promesse : « D'ici 2 ans, ce seront des aires de service AVEC BORNES DE RECHARGE TRÈS RAPIDE. » En effet, le gouvernement vient de publier un décret qui encadre les modalités de déploiement et d'aide à l'installation de bornes de recharge rapide à travers le réseau autoroutier de l'Hexagone.

« Toutes les aires de service du réseau autoroutier concédé seront équipées de stations de recharge pour véhicules électriques d'ici au 1er janvier 2023 », peut-on lire dans le communiqué de presse du ministère. Les aires de service sont celles qui comprennent une station-service. Le gouvernement va consacrer 100 millions d'euros à ce programme.

Des bornes de 150 kW

Les stations de recharge devront comporter au minimum quatre bornes de recharge rapide dont au moins deux d'un puissance de 150 kW permettant une recharge en moins de 20 minutes. L'aide de l'Etat sera comprise entre 10 et 40% des coûts d'installation selon les cas et elle sera cumulable avec la prise en charge à hauteur de 75% des coûts de raccordement au réseau instaurée par la loi d'Orientation des Mobilités.

« Le parc automobile français pourrait comporter plus d'un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2022 », souligne le ministère des Transports. Rappelons qu'en mai dernier, le gouvernement s'est également fixé un objectif très ambitieux de 100 000 points de charge ouverts au public d'ici à fin 2021. Selon le dernier pointage de l'Avere France, notre pays totalisait 30 838 points de recharge fin décembre. La crise sanitaire a eu un impact certain sur le rythme de déploiement et atteindre les 100 000 points de charge en fin d'année paraît très ambitieux.

Selon les données de l’Avere France, l’Hexagone se place en quatrième position européenne pour le nombre de points de recharge déployées sur son territoire. © Avere France
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !