Voiture électrique : des stations de charge cachées dans les trottoirs

Classé sous :voiture électrique , station de charge , borne de recharge

Trojan Energy, une jeune pousse britannique fondée par des ingénieurs issus de l'industrie pétrolière, a conçu un système de stations de charge invisibles lorsqu'elles ne sont pas en service.

Baptisé STEP (Subsurface Technology for Electric Pathways), l'équipement se compose de deux éléments : un point de charge de forme cylindrique qui est inséré dans la chaussée juste au bord du trottoir tous les cinq mètres et émerge d'à peine 2 mm ; une « lance » que les automobilistes viennent connecter au point de charge avant de brancher le câble à la prise embarquée de leur véhicule électrique.

© Trojan Energy

Selon Trojan Energy, ces chargeurs vont de 2 kW à 22 kW et 18 d'entre eux peuvent fonctionner en parallèle à partir d'une connexion au réseau électrique. Le système est également compatible V2G (vehicule to grid), ce qui ouvre la voie à la possibilité pour les utilisateurs qui le souhaitent de réinjecter l'énergie non consommée dans le réseau général moyennant contrepartie. 200 points de charge STEP ont été déployés dans les arrondissements de Brent et de Camden à Londres.

Trojan Energy met en avant la discrétion de cette installation par rapport à des bornes de surface et la possibilité d'en déployer un grand nombre sans empiéter sur l'espace public ni altérer visuellement les sites patrimoniaux. L'autre avantage évident est la possibilité de proposer des points de recharge sur chaque place de parking dans les centres urbains où les riverains ne disposent pas de garage personnel pour y stationner et brancher leur voiture électrique.

Les bornes de recharge « invisibles » de Trojan Energy. © Trojan Energy