La technologie développée par Echion est encore bien mystérieuse. © pickup, Fotolia

Tech

Voiture électrique : Echion Technologies promet une recharge en 6 minutes

ActualitéClassé sous :voiture électrique , batterie lithium-ion , Echion Technologies

Cette jeune pousse, issue de l'université de Cambridge, s'apprête à commercialiser une nouvelle chimie pour les batteries lithium-ion. Elle remplace le graphite par une poudre spéciale qui améliore considérablement la capacité de charge.

Une batterie de smartphone ou de voiture rechargée en six minutes ? Des promesses de cet acabit ont déjà surgi à maintes reprises. Mais, pour le moment, aucune n'a dépassé le stade de la R&D en laboratoire. Les solutions techniques existent, mais la difficulté réside principalement dans leur industrialisation qui est soit trop complexe, soit trop onéreuse (ou les deux) pour représenter une alternative viable aux procédés existants. Un obstacle que la start-up Echion Technologies assure pouvoir franchir.

Cette jeune entreprise, fondée par Jean De La Verpillière alors qu'il préparait son doctorat de nanoscience à l'université de Cambridge, assure que sa technologie, capable d'accélérer radicalement le temps de charge d'une batterie lithium-ion, est d'ores et déjà prête pour une commercialisation à partir de l'année prochaine.

La composition de la poudre tenue secrète

Il s'agit d'une nouvelle chimie qui remplace le graphite d'une cellule lithium-ion par une poudre spéciale dont la composition est tenue secrète. Ce matériau est censé pouvoir supporter une charge rapide sans présenter de risque de sécurité, assure son inventeur. Résultat, Echion Technologies affirme qu'une batterie lithium-ion utilisant son composant à la place du graphite peut être totalement rechargée en six minutes. Et cela fonctionnerait aussi bien pour un smartphone qu'une voiture électrique.

Actuellement, la jeune pousse dit pouvoir produire chaque jour 1 kg de sa poudre, ce qui serait suffisant pour la batterie d'une voiture électrique. Elle est en train de développer des méthodes de production à grande échelle qui permettraient de fabriquer 1.000 tonnes « assez facilement » dans les usines. « Nos matériaux sont ensuite simplement déposés dans l'infrastructure de fabrication de batteries existante sans coût d'investissement », explique Echion Technologies sur son site web.

Mais l'absence de données techniques plus élaborées laisse en suspens de nombreuses questions, notamment sur l'endurance de batteries utilisant ce composant. Le nombre de cycles charge/décharge est-il identique à celui d'une cellule lithium-ion classique ? Il faudra patienter jusqu'à l'année prochaine avant de savoir si Echion Technologies a réussi son pari.

Pour en savoir plus

Voitures électriques : une batterie rechargée en 6 minutes pour 320 km d'autonomie

Article de  Marc Zaffagni, le 10/10/2017

Toshiba a dévoilé une nouvelle version de sa technologie de batterie lithium-ion Super Charge ion Battery qui pourrait offrir jusqu'à 320 kilomètres d'autonomie à une voiture avec un temps de charge de seulement six minutes. Sa commercialisation est prévue en 2019.

Assurer à une voiture électrique une autonomie de 320 kilomètres après seulement six minutes de charge de sa batterie : voici ce que nous promet Toshiba. L'industriel japonais vient de présenter une nouvelle génération de sa technologie de batterie lithium-ion SCiB (Super Charge ion Battery) dont le nouvel alliage de l'anode double la capacité de stockage par rapport aux matériaux actuels.

C'est en 2008 que Toshiba a lancé ses batteries SCiB qui peuvent être rechargées à 90 % en seulement cinq minutes et offrent une durée de vie de dix ans. Ces batteries sont utilisées notamment par des voitures électriques de série, comme la Mitsubishi i MiEV (Peugeot Ion en France) et la Honda Fit EV. Elles utilisent une anode d'oxyde de lithium-titane.

Un alliage d’oxyde de niobium-titane

La nouvelle anode est basée sur un alliage d'oxyde de niobium-titane (NbTi), lequel présente des propriétés de supraconductivité à basse température. Toshiba explique qu'il maîtrise une méthode pour synthétiser et disposer des cristaux NbTi conduisant à doubler la densité de stockage par rapport à l'anode d'oxyde de lithium-titane.

Des essais réalisés sur un prototype de batterie SCiB de 50 Ah ont montré qu'elle peut supporter 5.000 cycles de charge en conservant encore 90 % de sa capacité. En outre, la recharge rapide peut être effectuée à des températures basses, jusqu'à -10 °C, en une dizaine de minutes. C'est ce qui permet à Toshiba d'estimer qu'une telle batterie lithium-ion intégrée à une voiture électrique pourrait offrir 320 km d'autonomie après seulement six minutes de charge. La mise sur le marché de cette nouvelle technologie est prévue pour 2019.


Une voiture électrique chargée en 5 minutes ?

Article initial de Relaxnews, paru le 2/11/2009

Toshiba annonce la création d'une nouvelle usine pour produire en masse des batteries à charge rapide adaptées au secteur automobile. L'objectif : recharger une voiture electrique en 5 minutes...

Déjà développé pour les secteurs électronique et informatique, ce type de batterie SCiB (Super Charge ion Battery) permettrait de réduire la durée de charge de manière significative. Selon Toshiba, cinq minutes sont suffisantes pour recharger 90% de la batterie, soit un temps comparable à la durée nécessaire pour faire un plein d'essence.

Autre avantage, ces batteries SCiB peuvent être utilisées quotidiennement pendant plus de dix ans et subir 6.000 cycles de charge-décharge sans perte majeure de performances, souligne le fabricant japonais.

Temps de recharge actuel : d'une demi-heure à plusieurs heures

Toshiba, qui possède déjà une usine de fabrication de batteries SCiB, devrait ouvrir son deuxième site de production au printemps 2011. La firme prévoit d'y produire 500.000 cellules par mois dès la première année, puis d'augmenter son rythme de production pour fournir les constructeurs de voitures électriques ou hybrides rechargeables sur secteur, comme les futures Chevrolet Volt et Opel Ampera.

Actuellement, les voitures électriques mises au point par les constructeurs réclament plusieurs dizaines de minutes pour recharger leur batterie lithium-ion. La Nissan Leaf et la Mitsubishi i-Miev, qui seront commercialisées en Europe dès la fin 2010, nécessitent 30 minutes pour recharger 80% de la capacité de leur batterie depuis une borne spécifique et même plusieurs heures depuis une prise domestique de 200 volts.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

NIO EP9 : la supercar électrique la plus rapide du monde  Avec une puissance de plus de 1.300 chevaux et une vitesse de pointe de 313 km/h, la NIO EP9 revendique le titre de supercar électrique la plus rapide du monde. Elle a récemment battu un record sur un tour du célèbre circuit du Nürburgring, en Allemagne, et sur le Paul Ricard en France.