La loi de Moore peut-elle s'appliquer aux batteries ? Face aux nouveaux besoin énergétiques des PC portables, de plus en plus multimédia et de plus en plus communicants, Samsung propose une batterie avec 7 h d'autonomie tandis que Toshiba mise sur une recharge ultra rapide d'une minute !
Cela vous intéressera aussi

Encore discret dans l'universunivers du PCPC portable, Samsung vient en effet de présenter le Q30, un ordinateurordinateur léger (1.09 kgkg) et compact ( 287,7 x 197,5 x 18,3 mm), architecturé autour du processeurprocesseur Intel Pentium-M cadencé à 1,1 Ghz à faible consommation (Ultra Low Voltage). Le Q30 affiche une autonomieautonomie accrue jusqu'à 7h avec la batterie longue duréedurée 6 cellules 53,2W).

Explorant une autre piste, Toshiba a par contre dévoilé une nouvelle batterie portable Lithium-Ion, baptisée "Super Charge Battery" capable de se recharger en moins d'une minute, à au moins 80% de sa capacité maximale. Cette batterie s'appuie sur des nano-particules et devrait être commercialisée en 2006.

Longtemps limitée à la question de la vitessevitesse des processeurs, qui doublait tous les 18 mois selon la loi édictée par Gordon Moore, l'industrie informatique voit également les capacités de stockage, les capacités des réseaux, les capacités d'affichage et ici les capacités énergétiques, régulièrement progresser. En matièrematière d'autonomie des appareils mobiles, de nombreux industriels travaillent également sur le concept de la pile à combustiblepile à combustible fonctionnant à l'éthanol, et promettent d'étendre à plus d'une dizaine d'heures l'autonomie des PC, à l'horizon 2008/2009.