Cela vous intéressera aussi

Le palladium, métalmétal rare et précieux, tient son nom de l'astéroïdeastéroïde Pallas, découvert seulement deux ans avant lui.

Généralités

  • Symbole : Pd
  • Numéro atomique : 46
  • Électrons par niveau d'énergieénergie : 2, 8, 18, 18, 0
  • Masse atomique : 106,42 u
  • Isotopes les plus stables : 106Pd stable avec 60 neutronsneutrons (27,33 %), 108Pd stable avec 62 neutrons (26,46 %), 105Pd stable avec 59 neutrons (22,33 %), 110Pd stable avec 64 neutrons (11,72 %), 104Pd stable avec 58 neutrons (11,14 %), 102Pd stable avec 56 neutrons (1,02 %)
  • Série : métaux de transition
  • Groupe, période, bloc : 10, 5, d
  • Densité : 12,02
  • Point de fusionfusion : 1.554,8 °C
  • Point d'ébullition : 2.963 °C

Historique du palladium

Le palladium a été découvert en 1807 par Wollaston. Le nom de cet élément est dérivé de PallasPallas, la déesse grecque de la sagesse.

Propriétés du palladium

Semblable au platineplatine, le palladium est un métal mou argenté ou blanc. C'est le métal le moins dense du groupe du platine, où il côtoie l'iridiumiridium, l'osmiumosmium, le platine, le rhodiumrhodium et le ruthéniumruthénium. Dans cet ensemble, il possède aussi la plus faible température de fusion. Le palladium ne ternit pas à l'airair. Ce métal est également capable d'absorber jusqu'à 900 fois son volumevolume de dihydrogène, et ce à température ambiante.

Utilisation du palladium

On retrouve le palladium principalement dans les convertisseurs catalytiques. La deuxième applicationapplication importante concerne les condensateurscondensateurs multicouches en céramiquecéramique ainsi que les connecteurs pour l'électronique grand public.

Il sert aussi d'électrodeélectrode dans les piles à combustiblepiles à combustible, où il est très utile pour sa faculté à capter le dihydrogène. De ce fait, il peut stocker l'hydrogènehydrogène, mais est trop coûteux pour une application industrielle. Le palladium est également employé dans les alliagesalliages dentaires et en joaillerie.

Le palladium et Iron Man

Dans les adaptations cinématographiques d'Iron Man, le palladium est l'ingrédient principal du cœur du réacteur qui alimente l'armure d'Iron Man en énergie.