Attendue autour de 2025, la première voiture Apple sera autonome et bourrée d'informatique. Du côté du chassis et de la carrosserie, Apple fait le pari des portes coulissantes et, semble-t-il, d'un véhicule parfaitement symétrique.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Hiriko, la voiture pliable Des entrepreneurs espagnols ont développé un nouveau concept imaginé par le MIT : la voiture électrique urbaine pliable ! Hiriko, c’est son nom, peut également pivoter sur elle-même.

Comme le casque de réalité virtuelle, l'Apple Car n'a aucune date de sortie, mais la firme continue de déposer des brevets sur la conception de son premier véhicule. Connu sous le nom de « Projet Titan », il s'agirait d'une voiture autonomevoiture autonome, et les brevets déposés et validés cette semaine en disent plus sur la carrosserie.

Ainsi, on découvre que la voiturevoiture sera équipée de quatre portes coulissantesportes coulissantes avec une forme quasi symétrique. À se demander s'il y aura un avant et un arrière dans ce véhicule puisque les brevets montrent des sièges, ou plutôt des fauteuils, qui peuvent pivoter pour que les passagers se retrouvent face à face. On s'oriente donc vers une sorte de « salon roulant » et plusieurs variantes seraient possibles avec, par exemple, une seule porte coulissante comme il en existe beaucoup actuellement sur des modèles grand public.

Les passagers pourront faire pivoter leurs sièges. On imagine que ce sera évidemment une conduite en mode autonome. © <em>Patently Apple</em>
Les passagers pourront faire pivoter leurs sièges. On imagine que ce sera évidemment une conduite en mode autonome. © Patently Apple

La question des données personnelles

Au niveau des commandes, les brevets évoquent l'utilisation d'un « contrôleur », terme employé habituellement dans le jeu vidéo ou l'informatique de manière générale. On ne sait pas s'il s'agira d'un volant ou d'un joystickjoystick, mais il permettra de « diriger et contrôler le fonctionnement du véhicule » et de passer d'un mode à un autre : manuel, semi-autonome, autonome.

Avec ce contrôleur, il sera possible de modifier les réglages et les commandes de la voiture ; Apple parle d'un système de capteurscapteurs. On note aussi un passage sur les « données personnelles » puisque le véhicule enregistrera des données propres à chaque utilisateur pour « contrôler les systèmes de véhicules automatisés afin de prendre et de déposer les utilisateurs à des endroits désignés ».


Apple Car : découvrez à quoi elle ressemblerait d'après les brevets

Toujours en développement sous le nom de Project TitanTitan, la voiture électriquevoiture électrique d'Apple inspire les designers de la société de leasing Vanarama qui l'ont imaginée par le biais de ses brevets.

Publié le 21 novembre 2021 par la rédaction de Futura

Jamais une voiture n'aura suscité autant de rumeurs et sur une telle période depuis si longtemps. La voiture d'Apple, ou Apple Car, est un modèle faisant régulièrement l'actualité depuis plus d'une décennie. Mais, en 2021, elle semble plus réelle que jamais, à la suite de brèves discussions avec le groupe coréen Hyundai, ou encore le fabricant de batteries chinois CATL.

Toutefois, le site de leasing Vanarama n'attend pas une éventuelle officialisation de l'auto. Le (ou les ?) designer a voulu matérialiser l'Apple Car de la manière la plus fidèle possible en s'appuyant sur les brevets déposés par la marque.

Une bulle de technologie

Sur le site, un concept virtuel en 3D offre un stylestyle très original. La particularité est le pavillon entièrement vitré, sans montant avant ni central. Si cette structure paraît fragile, elle se base bien sur un brevet où Apple étudie un accès facile à bord, notamment via des portes antagonistesantagonistes. Dommage que ce concept ne retienne pas le brevet de vitres teintées intelligentes.

Les portes antagonistes et l'absence de montant facilitent l'accès. © Vanarama
Les portes antagonistes et l'absence de montant facilitent l'accès. © Vanarama

La carrosserie est celle d'une berline rehaussée dans l'esprit d'un SUVSUV, aux optiques à bandes simplistes. Certains détails s'inspirent des autres appareils Apple, dont la calandre avant, façon aérations de l'ordinateur Mac Pro, ou les poignées de portes « bouton d'iPhoneiPhone ».

Un écran géant personnalisable avec Siri

L'intérieur est à l'image de l'extérieur, minimaliste. Si les quatre sièges sont trop fins, mais pivotants pour former une configuration « salon », la planche de bord est un bond dans le futur. Le brevet d'Apple donne la piste d'un écran gigantesque en un bloc, dont la répartition des menus et fonctions est personnalisable à souhait.

La planche de bord est un écran panoramique personnalisable. © Vanarama
La planche de bord est un écran panoramique personnalisable. © Vanarama

Tactile, l'écran répond aussi à la voix, en passant par un assistant basé sur Siri. Celui-ci vient aussi apporter des suggestions, par exemple de conduite ou d'ambiance. Pour le reste, aucune donnée technique, que ce soit pour la batterie ni de moteur ou conduite autonome. Soyons patients, aucune Apple Car n'est encore officielle. Espérons que le projet ne tombe pas à l'eau comme ceux de Dyson ou de la GoogleGoogle Car.