La plupart des bracelets et montres connectés sont compatibles avec l'application © Apple

Tech

L'Allemagne utilise les montres connectées pour surveiller l'épidémie de coronavirus

ActualitéClassé sous :montre connectée , SmartWatch , application iOS

-

L'Institut Robert-Koch, établissement allemand responsable du contrôle et de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, lance une application de suivi de l'épidémie du coronavirus en Allemagne. C'est sur la base du volontariat, et ça fonctionne sur la plupart des bracelets et montres connectées.

En France, en Italie ou encore aux Etats-Unis, on projette de lancer des applications pour smartphone pour suivre l'épidémie de coronavirus. Comme à Singapour, l'idée est de permettre de suivre, de manière anonyme, les personnes infectées, guéries, mais aussi d'alerter les personnes ayant été en contact avec des personnes contaminées afin de les isoler. De nombreux scientifiques et médecins estiment que c'est un élément clé pendant et après le confinement, et l'Allemagne a lancé mardi sa propre application pour iOS et Android.

Disponible sur le Play Store et l'App Store, Corona-Datenspende est validée par l'autorité de santé publique allemande et lancée par l'institut Robert Koch qui contrôle et coordonne les actions gouvernementales contre le coronavirus. L'objectif est d'aider à surveiller la propagation du COVID-19 et analyser si les mesures visant à contenir la nouvelle pandémie de coronavirus fonctionnent. Pour cela, cette application s'appuie sur les données des montres et bracelets connectés, en récupérant les données comme la fréquence cardiaque, la température corporelle et le sommeil.

La fréquence cardiaque comme indicateur numéro 1

C'est en se basant sur l'efficacité d'une étude effectuée aux Etats-Unis pendant une épidémie de grippe sur 100 000 utilisateurs que l'idée d'une application pour smartphone a pris forme. La prise en compte de données essentielles comme le pouls au repos permet de détecter une éventuelle infection. Si la fréquence cardiaque au repos est plus élevée que d'habitude, une fièvre peut être suspectée, et c'est justement l'un des symptômes de COVID-19. La toux accélère aussi le rythme cardiaque, et c'est visible dans les données enregistrées par les bracelets connectés. Sans oublier la température corporelle que certains modèles prennent en compte.

Victime de son succès, l'application a connu quelques ratés à son lancement, mais elle a déjà été téléchargée 50 000 fois depuis mardi, et c'est prometteur puisque l'objectif initial est d'avoir un échantillon de 100 000 utilisateurs, soit 10% des possesseurs de montres connectés en Allemagne. « Si l'échantillon est suffisamment grand pour capturer suffisamment de patients symptomatiques, cela nous aiderait à tirer des conclusions sur la propagation des infections et sur l'efficacité des mesures de confinement » explique ainsi Lothar Wieler, le président de l'institut Robert Koch Institute.

Une montre connectée affiche la fréquence cardiaque instantanée, mais aussi la moyenne de la journée et la fréquence au repos © Apple

Pas d'anonymat mais du "pseudonymat"

La compatibilité de l'application n'est pas universelle, mais les montres et bracelets des marques Fitbit, Garmin, Polar et Withings sont supportées. La plupart des appareils connectés via Google Fit et Apple Health sont acceptées aussi, et il est important de souligner qu'il est évidemment important de conserver sa montre pendant la nuit. Il faut donc un modèle avec une autonomie conséquente, et ce n'est pas forcément le cas d'une Apple Watch souvent rechargée pendant la nuit.

A propos de l'anonymat des données, l'éditeur préfère parler de « pseudonymat » car l'utilisateur saisit un nom d'utilisateur au moment de l'installation de l'application, puis il saisit des données comme l'âge, le poids, la taille, et son code postal. Rien qui ne puisse permettre de l'identifier précisément, mais les données personnelles collectées restent liées à un appareil et un utilisateur.

L'application est déjà numéro 1 en Allemagne dans la catégorie Santé & Fitness © App Store
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !