Netflix est le premier service majeur à décider de diminuer son utilisation de la bande passante. © DR

Tech

Comme Netflix, Google réduit les débits de YouTube pour soulager le réseau pendant le confinement

ActualitéClassé sous :Internet , netflix , 4K

Sollicité comme Netflix par les autorités européennes, Google a annoncé la réduction des débits sur YouTube afin d'alléger la pression sur l'internet en Europe le temps du confinement contre le coronavirus.

« Suite à un entretien entre le P.-D.G de Google, Sundar Pichai, la P.-D.G de YouTube, Susan Wojcicki, et le commissaire Thierry Breton, nous nous sommes engagés à basculer temporairement tout le trafic dans l'UE en définition standard par défaut », a déclaré un porte-parole de Google dans un communiqué.

« Les gens viennent sur YouTube pour trouver des nouvelles qui font autorité, des contenus d'apprentissage et pour établir des liens en ces temps incertains. Bien que nous n'ayons connu que quelques pics d'utilisation, nous avons mis en place des mesures pour ajuster automatiquement notre système afin d'utiliser moins de capacité réseau », ajoute l'entreprise états-unienne. « Nous continuerons à travailler avec les gouvernements des États membres et les opérateurs de réseau afin de réduire au minimum les contraintes imposées au système, tout en offrant une bonne expérience aux utilisateurs. »

Netflix a déjà pris des mesures similaires

Netflix avait annoncé jeudi avoir pris la décision de réduire les débits sur tous ses flux en Europe pendant 30 jours. Les dirigeants des deux grandes plateformes américaines répondent ainsi à une demande formulée par le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton. Le commissaire européen a appelé mercredi les plateformes de diffusion et les opérateurs à prendre des mesures pour alléger la pression sur l'internet, afin de faciliter le travail à distance et l'éducation en ligne durant la période de confinement imposée dans les pays d'Europe pour lutter contre la propagation du Covid-19.

« Je salue chaleureusement l'initiative que Google a prise pour préserver le bon fonctionnement de l'internet pendant la crise Covid-19 », a déclaré Thierry Breton. Il a demandé aux plateformes de diffusion en continu de « coopérer avec les fournisseurs de télécommunications pour adapter le débit de la diffusion vidéo en continu en proposant temporairement la définition standard plutôt que la haute définition, en tenant compte des heures de travail les plus critiques ».

Pour en savoir plus

Netflix sacrifie le streaming en 4K en Europe pendant le confinement

Article de Fabrice Auclert, le 20/03/2020

Avec des dizaines de millions d'Européens confinés chez eux pour lutter contre la propagation du coronavirus, les réseaux Internet sont surchargés, et à la demande de la Commission européenne, Netflix a accepté de réduire de 25 % son utilisation de la bande passante. La qualité d'image sera moindre pendant 30 jours.

À la demande de la Commission européenne, et plus précisément de Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur, Netflix a décidé de réduire les débits sur tous ses flux en Europe pendant 30 jours. « Nous estimons que cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25 % tout en assurant un service de bonne qualité à nos abonnés », écrit un porte-parole de la plate-forme de VOD à nos confrères de The Verge.

Concrètement, cela se traduit par l'abandon de la 4K comme format, et ça fait déjà grincer des dents en Europe chez les utilisateurs qui rappellent que la 4K est une option payante. Alors que Thierry Breton se félicitait de cette décision, des internautes s'en sont pris à lui, expliquant que Netflix n'était pas le service le plus gourmand en bande passante, et qu'il fallait donc aussi viser les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou les services de communication comme Whatsapp ou Skype. « Est-ce que Netflix va aussi diminuer nos abonnements de 25 % ? » demande l'un d'entre eux.

Les Français sont invités à délaisser la 3G et la 4G

Côté Français, le secrétariat chargé du numérique soutient l'Europe, et incite les services qui consomment beaucoup de bande passante comme la VOD évidemment, mais aussi le jeu en ligne, à « prendre dans les heures et les jours qui viennent les mesures techniques appropriées pour limiter la consommation de leurs services ». Il faut donc s'attendre à ce que d'autres acteurs majeurs imitent Netflix en bridant leur utilisation de la bande passante.

Dans le même temps, et parce qu'en cette période de confinement, les responsabilités sont partagées, le gouvernement invite les Français à privilégier les connexions Internet (Wi-fi, câble...) aux connexions mobiles (3G ou 4G) pour la lecture à domicile des vidéos en ligne comme Netflix justement. Autre demande : privilégier le téléchargement anticipé des vidéos (films, séries par exemple) pendant les heures creuses (notamment après 23 heures) plutôt qu'une lecture en streaming en cours de journée. Enfin, et Netflix a déjà agi en ce sens, il est demandé de délaisser la 4K comme qualité d'image.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi