Tech

Le P2P tire la demande de bande passante

ActualitéClassé sous :Tech , p2p , peer to peer

Les études convergent : l'investissement dans la capacité des coeurs de réseaux a repris, et le peer to peer (P2P) en est largement responsable.

Le P2P tire la demande de bande passante

Selon l'entreprise Cachelogic, le trafic P2P représenterait entre 60% et 80% des octets circulant sur les réseaux des fournisseurs d'accès grand public. BitTorrent consommerait à lui tout seul les trois quarts de ce trafic. Et les films dépasseraient (en octets) la musique : la taille moyenne des fichiers échangés atteindrait 100 Mo.

Ces chiffres semblent confirmer que l'usage du P2P s'est déplacé, a muté, mais ne s'est pas réduit malgré les attaques dont il fait l'objet. Au contraire, selon BigChampagne, le nombre d'utilisateurs de BitTorrent aurait crû de 28% en 2004. Analyse, peut-être un peu tirée par les cheveux : la vigueur même des campagnes contre le P2P aurait attiré l'attention sur lui d'utilisateurs qui ne le pratiquaient pas encore - ou encore, certains se précipiteraient pour télécharger ce qu'ils peuvent avant une possible interdiction généralisée...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi