Tech

Susan Wojcicki

5 juillet 1968 -

CEO Youtube

Classé sous :Tech , youtube , Google

Biographie

Susan Wojcicki est PDG de YouTube, la plus grande plateforme de partage de vidéos sur Internet. L'entrepreneuse a fait l'essentiel de sa carrière au sein de Google, où elle est présente depuis les débuts de l'entreprise, et jusqu'à la fin des années 90. Susan a contribué à la création de certains des produits les plus rentables de l'histoire de la multinationale et a joué un rôle essentiel dans la compréhension de la manière de monétiser l'activité, apportant un avantage concurrentiel au groupe.

Dans son dernier classement des femmes les plus puissantes du monde, le magazine Forbes l'a classée au sixième rang après Angela Merkel, Theresa May, Melinda Gates, Sheryl Sandberg et Mary Barra.

Avec cinq enfants et une fortune estimée à plus de 400 millions de dollars, Wojcicki a fini par devenir une référence mondiale en matière de publicité sur Internet et de développement de nouvelles activités.

Les débuts de Susan Wojcicki

Susan Wojcicki a une formation initiale en philosophie et en histoire, mais l'informatique est devenue l'une de ses passions. Elle poursuit alors ses études en administration des affaires (MBA) dans la prestigieuse université UCLA. Avant de rejoindre Google, Wojcicki a travaillé pendant un certain temps chez Intel.

Son père, un Américain d'origine polonaise, était professeur de physique à l'université de Stanford et sa mère, descendante de Juifs russes, était éducatrice. Elle a vécu entourée d'universitaires.

Puis, titulaire d'une maîtrise en sciences et en administration des affaires, elle a vu dans l'internet une terre d'opportunités et il ne lui a pas fallu longtemps pour apprendre à coder.

Google est né dans le garage de sa maison

Susan Wojcicki a loué un garage en 1998 à deux jeunes hommes, Larry Page et Sergey Brin, pour inventer un moteur de recherche sur Internet. Le loyer de 1 700 dollars par mois permettrait de payer l'hypothèque de sa nouvelle maison à Menlo Park, près de Palo Alto, en Californie.

À l'époque, elle travaillait chez Intel, et il lui semblait que le projet de ces deux étudiants avait tout le potentiel pour devenir une innovation majeure. Peu après, elle a décidé de rejoindre l'équipe Google, malgré sa grossesse de quatre mois, et est devenue la première femme à rejoindre l'entreprise et la 16e employée.

Son pari s'est avéré payant et l'a conduit à devenir le gourou du marketing du géant technologique et, plus tard, le PDG de YouTube, la plateforme vidéo que Google a achetée en 2006 sur la recommandation de Mme Wojcicki elle-même.

Sa sœur Anne, biologiste et fondatrice de la société de recherche génétique 23andme, a épousé Sergey Brin, l'un des cofondateurs du géant technologique, bien qu'ils aient ensuite divorcé.

Ses premiers pas chez Google

Chez Google, elle a commencé comme responsable du marketing et, au fur et à mesure de l'expansion de l'entreprise, elle a pris en charge toute la publicité et les relations commerciales de l'entreprise. Wojcicki a notamment dirigé le développement d'AdSense, le service permettant aux entreprises de faire de la publicité en ligne, et d'autres produits comme Adwords et Google Analytics.

Elle a fait tout cela tout en élevant ses enfants. Elle a d'ailleurs défini une règle historique de ne pas répondre aux appels ou aux mails entre 18 et 21 heures. Dans cette même démarche, elle a instauré chez YouTube des pratiques telles que les horaires flexibles et un congé de maternité payé de 18 semaines, des politiques plutôt inhabituelles aux États-Unis.