Tech

Motorola lance le smartphone Android Moto X

ActualitéClassé sous :informatique , smartphone , Moto X

Le Moto X est le premier smartphone conçu par Motorola sous l'influence de Google, qui a racheté l'entreprise en 2011. Doté d'un écran de 4,7 pouces, le terminal, présenté la semaine dernière, proposera de nombreuses options de personnalisation et des fonctions de contrôle inédites, dont un système de reconnaissance vocale toujours actif.

Le Moto X proposera de nombreuses options de personnalisation à la commande, dont la possibilité de choisir la couleur de la coque arrière. © Motorola

C'est la semaine dernière, à New York, que Motorola a levé le voile sur son Moto X, premier smartphone conçu sous l'ère Google depuis le rachat de la firme en août 2011 pour 12,5 milliards de dollars. Une nouveauté très attendue, mais dont la plupart des détails ont été révélés par une série de fuites. Le Moto X vient s'aligner aux côtés des smartphones haut de gamme du moment (iPhone 5, Samsung Galaxy S4, HTC One, Nexus 4, Sony Xperia Z) sans pour autant les surpasser en matière de configuration.

Il est doté d'un écran Amoled 4,7 pouces qui affiche 1.280 x 720 pixels avec une densité d'écran de 316 points par pouce. Sous le capot, on trouve un system on a chip (SoC) « maison » octuple cœur nommé X8 Mobile Computing System. Il se compose d'un processeur Snapdragon S4 Pro double cœur 1,7 GHz, d'une puce graphique Adreno 320 quadruple cœur et de deux processeurs Motorola. Ceux-ci sont destinés à gérer spécifiquement les capteurs embarqués ainsi que le système de reconnaissance vocale permanente, afin de ne pas grever l'autonomie. Dans ce domaine, le Moto X reçoit une batterie de 2.200 mAh censée assurer 24 h d'utilisation « mixte ». Le processeur est servi par 2 Go de mémoire vive, tandis que la capacité de stockage peut être de 16 à 32 Go. Le Moto X est compatible avec les principaux réseaux cellulaires, y compris 4G/LTE, et il dispose d'un GPS, d'une puce NFC, de connexions Bluetooth et Wi-Fi. Pour la photo, il utilise un capteur 10 mégapixels avec autofocus et flash à Led, et une caméra frontale 1,2 mégapixels, l'un comme l'autre pouvant enregistrer la vidéo en Full HD 1080p. Côté OS, c'est la version 4.2.2 d'Android que l'on trouve, ce qui est un peu étonnant, sachant qu'Android 4.3 est déjà disponible pour tous les terminaux Google de la gamme Nexus.

Le Moto X n’affiche pas une configuration impressionnante, mais il bénéficie d’une finition soignée et d’un développement abouti avec des fonctions pratiques qui pourraient faire son succès. © Motorola

Le Moto X, « made in USA »

Si les spécifications techniques n'ont rien d'exceptionnel, le Moto X se distingue par les fonctions inédites qu'il propose. Il y a d'abord un système de reconnaissance vocale actif en permanence qui s'appuie sur la technologie Google Now. Il suffit de s'adresser au smartphone pour effectuer certaines actions, comme obtenir les prévisions météo, régler l'alarme, lancer une recherche ou une navigation assistée. Motorola a aussi travaillé sur la fonction photo, qui s'active de deux petites secousses du poignet. On peut ensuite pendre un cliché en appuyant n'importe où sur l'écran. Dans le même esprit de facilité d'usage, le système de notifications s'affiche sur l'écran lorsque le mobile est en veille. Des icônes symbolisent le type de contenu (e-mail, SMSchat, etc.) afin que l'utilisateur sache de quoi il s'agit sans avoir besoin d'allumer l'appareil.

Le Moto X sera assemblé aux États-Unis dans une usine installée à Fort Worth, au Texas. Cela permet à Motorola de proposer de nombreuses options de personnalisation. Depuis le site Internet Moto Maker, les acheteurs pourront choisir la couleur de la coque arrière et de la façade avant, faire graver un message personnel, choisir la capacité de stockage (16 ou 32 Go) et fournir une photo qui sera préchargée en fond d'écran. Toutes ces options seront traitées directement à l'usine et le Moto X sera livré sous quatre jours, sur le territoire américain. Le smartphone doit arriver sur le marché fin août ou début septembre, au tarif de 199 dollars (environ 150 euros) moyennant un abonnement de deux ans à un forfait mobile.

Une version « Google Play » à venir

Le Moto X sera commercialisé aux États-Unis, au Canada et en Amérique latine. Motorola n'a rien dit concernant sa disponibilité en Europe, qui semble peu probable, ne serait-ce que par le mode de fabrication. Il faudrait en effet installer un site de production en Europe pour proposer le même service de personnalisation tout en assurant des délais de livraison courts. Autre difficulté, la nécessité de localiser l'interface ainsi que le packaging et la documentation dans toutes les langues du Vieux Continent.

Interrogé par Futura-Sciences, le service de communication de Motorola France nous a indiqué que sa commercialisation chez nous n'était pas à l'ordre du jour, mais que le Moto X était « le premier modèle d'un portefeuille de produits plus large ». Autrement dit, Moto X deviendra une gamme avec de nouveaux modèles à venir, destinés au marché européen. Google a par ailleurs confirmé qu'une version « Google Play » du Moto X sera bientôt lancée. Il s'agira du même modèle, mais doté d'une version d'origine d'Android, sans interface personnalisée ni logiciels additionnels comme ceux qu'imposent les opérateurs. Aux États-Unis, il existe déjà des éditions Google Play du Samsung Galaxy S4 et du HTC One.

Cela vous intéressera aussi