Sciences

Continuer l'exploration : vers l'époque de réionisation

Dossier - L'évolution des galaxies dans l'Univers
DossierClassé sous :Astronomie , cosmologie , Univers

Nos origines remontent aux premières étoiles dans les premières galaxies apparues après le Big Bang. Ce dossier décrit comment l'exploration des strates de temps dans l'Univers peut permettre de comprendre comment les galaxies se sont assemblées au cours de 13,7 milliards d'années d'évolution.

  
DossiersL'évolution des galaxies dans l'Univers
 

Que nous réserve le futur ? La course à l'instrumentation continue. Nous sommes dans une phase sans précédent dans l'histoire de l'astrophysique, quasiment tous les domaines de longueur d'onde sont accessibles à l'observation depuis les ondes radio, jusqu'aux rayons X, en passant par le domaine visible et proche infrarouge.

Dessin d'artiste du télescope James-Webb (JWST). © Nasa, Wikimedia commons, DP

Plusieurs nouveaux observatoires ont vu ou vont voir le jour dans les prochaines années. Alma est un grand réseau d'antennes sensibles au rayonnement submillimétrique pour voir les premières étoiles enfouies dans leurs cocons de poussières jusque dans des galaxies très distantes.

Figure 9 : Autre vue du futur télescope spatial James-Webb, dont le lancement prévu initialement en 2014 a été repoussé à 2021. D'un diamètre de plus de 6 mètres, équipé d'une caméra et d'un spectrographe infrarouge, il devrait permettre de voir les premières galaxies qui sont se formées dans l'Univers. © Domaine public

Des performances meilleures pour continuer l'exploration

Le James Webb Space Telescope (Figure 9) va succéder au télescope Hubble : avec un miroir de plus de six mètres de diamètre dans l'espace, une sensibilité aux infrarouges, et un spectrographe multi-objet, le domaine va une nouvelle fois être révolutionné en permettant de suivre le rayonnement décalé vers le rouge des galaxies juste après ou pendant la réionisation, à des redshifts de 10, 15 ou plus. À plus long terme, la construction d'une nouvelle génération de télescopes au sol, avec des diamètres collecteurs gigantesques atteignant 30 à 50 mètres, va être lancée. Le pouvoir collecteur est tel que l'on espère pouvoir observer en détail la genèse des premières galaxies.