Notre planète est un lieu où le mouvementmouvement est constant. Nous nous déplaçons à pied, dans des véhicules sur la terreterre, sur la mer, dans les airsairs et, même parfois, en dehors de l'atmosphèreatmosphère. Sur Terre, tout évolue : les animaux, les végétaux et même les minérauxminéraux subissent une évolution.

L'expansion de l'Univers du Big-Bang à nos jours. © Andrea Danti, Shutterstock

L'expansion de l'Univers du Big-Bang à nos jours. © Andrea Danti, Shutterstock

Les prévisions météorologiquesprévisions météorologiques nous informent également de l'évolution de l'atmosphère terrestre causée par des phénomènes naturels et, plus récemment, par les êtres humains.

Lorsque nous observons les astresastres, nous avons l'impression que tout bouge. Mais nous savons bien, depuis CopernicCopernic, que ce mouvement est essentiellement dû à la rotation de la Terre sur son axe qui produit un mouvement apparentmouvement apparent du SoleilSoleil, de la LuneLune et des étoilesétoiles dans le ciel. Un deuxième mouvement, à l'échelle de l'année, est dû à la rotation de la Terre autour de notre étoile le Soleil.

Et au-delà, dans l'universunivers plus lointain ? Tout est-il immobile, stable et homogène dans l'espace et dans le temps ?

C'est loin d'être le cas : l'univers a subi une évolution depuis le Big Bang. Les galaxiesgalaxies se sont formées et ont évoluées depuis le Big Bang et elles continuent encore leur évolution par des accrétionsaccrétions, des collisions ou par les changements causés par les étoiles qu'elles contiennent. Les étoiles se forment également, elles passent la plupart de leur « vie » dans un état que l'on appelle la séquence principale (c'est celui de notre Soleil depuis 5 milliards d'années et pour encore 5 milliards d'années) puis elles changent de couleurcouleur, de taille et meurent de manière plus ou moins violente. Au cours de leur vie, les étoiles ont créé des noyaux atomiques de plus en plus lourds (carbonecarbone, oxygèneoxygène, azoteazote, ...) qui sont les éléments de base sans lequel l'être humain (et toutes les autres espècesespèces) n'auraient pu apparaître (Figure 1).

Figure 1 : le gaz (essentiellement hydrogène et hélium) créé peu après le Big Bang est enrichi en éléments plus lourds (carbone, oxygène, azote, etc.) dans le cycle de la matière. À la fin d’un cycle, de nouvelles étoiles jeunes sont créées. © NASA et Hubble Heritage.
 
Figure 1 : le gaz (essentiellement hydrogène et hélium) créé peu après le Big Bang est enrichi en éléments plus lourds (carbone, oxygène, azote, etc.) dans le cycle de la matière. À la fin d’un cycle, de nouvelles étoiles jeunes sont créées. © NASA et Hubble Heritage.

Dans ce dossier, nous allons nous intéresser à l'histoire de la formation des étoiles. Non pas d'une étoile mais de toutes les étoiles de l'univers. Cette histoire de la formation des étoiles à l'échelle cosmique est fortement liée à l'histoire des galaxies et nous commençons à la comprendre depuis une quinzaine d'années seulement.