Sciences

Le New Shepard de Blue Origin : un vol à la verticale

Dossier - Voyage dans l'espace : le tourisme suborbital
DossierClassé sous :aéronautique , tourisme spatial , vol suborbital

-

Le tourisme suborbital pourrait permettre au plus grand nombre de personnes de prendre part à un bref voyage dans l’espace. Cette activité nouvelle marquerait alors le XXIe siècle et l'histoire de l'aéronautique.

  
DossiersVoyage dans l'espace : le tourisme suborbital
 

Créée en 2000 par Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, la société Blue Origin développe une capsule spatiale réutilisable à décollage et atterrissage verticaux : le New Shepard. Un programme retardé en 2011 lors d'un accident ayant engendré la perte d'un des engins d'essais.

Le véhicule New Shepard reprend le concept du Delta Clipper de McDonnell Douglas. Il comprend un module de propulsion et une capsule pressurisée. Il emporte trois passagers sur une trajectoire balistique pratiquement verticale, dont l'apogée peut atteindre 132 km.

La capsule New Shepard de Blue Origin a réalisé des essais en vol en 2006 aux États-Unis. © Blue Origin

New Shepard : un vol suborbital de 15 minutes

Dans l'espace, la cabine se sépare de l'étage de montée et le retour sur Terre des deux éléments est indépendant. La capsule est freinée par des parachutes. La durée du vol suborbital n'excède pas 15 minutes. De nombreux essais en vol ont eu lieu depuis 2006 à partir du Texas, aux États-Unis. Très peu d'informations sont disponibles sur l'état d'avancement du projet. Des vols suborbitaux automatiques devaient être effectués en 2012 avec des charges utiles et les premiers vols habités devaient intervenir par la suite. Néanmoins un accident survenu en septembre 2011 a retardé le programme New Shepard de Blue Origin avec la perte d'un des engins d'essais.

Un partenariat entre Armadillo et Space Adventures

D'autres sociétés poursuivent des études et des tests en vol, notamment Armadillo Aerospace. Cette entreprise qui a participé à l'Ansari X-Prize avec le projet Black Armadillo, poursuit la mise au point d'étages de propulsion expérimentaux à décollage et atterrissage verticaux, dénommés Quad puis Mod. À terme une capsule habitée viendrait les compléter pour constituer un véhicule suborbital. Armadillo Aerospace a conclu un partenariat avec Space Adventures, première société de tourisme spatial, pour la commercialisation de futurs vols suborbitaux.