Le New Shepard de Blue Origin au décollage. Ce véhicule suborbital est composé d'un étage propulsif et d'une capsule aménagée pour transporter des touristes et des charges utiles, comme des expériences scientifiques ou des démonstrations de technologies. © Blue Origin

Sciences

New Shepard

DéfinitionClassé sous :tourisme spatial , tourisme suborbital , New Shepard

Dans la course au tourisme spatial, pour des vols suborbitaux à la frontière de l'espace, que se livrent Virgin Galactic et Blue Origin, les deux sociétés proposent des systèmes de transport très différents. Un avion pour Virgin Galactic (le SpaceShipTwo) et un étage suborbital surmonté d'une capsule pour Blue Origin. Néanmoins, les objectifs sont identiques : amener des touristes à la frontière de l'espace, arbitrairement fixée à 100 kilomètres, et les maintenir plusieurs minutes en apesanteur lors de la phase de vol balistique.

Présentation par Jeff Bezos, patron de Blue Origin, de la capsule du News Shepard. © Blue Origin

Le New Shepard de Blue Origin se compose d'une capsule et d'un étage propulsif équipé du moteur BE-3, fonctionnant à l'hydrogène et l'oxygène liquides et délivrant une poussée d'environ 55 tonnes. L'étage comme la capsule sont réutilisables et conçus pour transporter de trois à six touristes. Le New Shepard n'est évidemment pas un lanceur capable d'aller dans l'espace.  À la différence d'un lanceur qui peut envoyer en orbite à plusieurs centaines et milliers de kilomètres d'altitude un satellite, le New Shepard se cantonnera à plus ou moins 100 kilomètres d'altitude.

Premiers vols commerciaux du New Shepard prévus en 2020

Ce véhicule de transport suborbital vise autant le marché du tourisme spatial que celui du lancement de petites charges utiles scientifiques et de démonstration. Notez que les derniers de ses onze vols d'essais ont embarqué des expériences scientifiques.

Si l'on se fie aux déclarations les plus récentes, celles de Bob Smith, le directeur général de Blue Origin (octobre 2019), Un premier vol d'essai habité est prévu début 2020 ouvrant la voie aux activités commerciales d'ici la fin de l'année 2020. Le prix d'un voyage est estimé aux alentours de 200.000 dollars pour un vol d'une douzaine de minutes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :