Blue Origin : retour en vidéo sur le vibrant vol d'essai de la fusée New Shepard

Classé sous :Blue Origin , New Shepard , lanceur réutilisable

Pendant que SpaceX se voit contraint d'ajourner encore et encore sa prochaine mission, Blue Origin s'offre un beau lancement sous le Soleil du Texas. Ce 2 mai, la société aérospatiale fondée par le patron d'Amazon Jeff Bezos a ajouté un vol d'essai supplémentaire à son compteur, le onzième, pour sa fusée réutilisable New Shepard destinée aux voyages touristiques suborbitaux. Il s'agissait au passage du cinquième vol réussi pour ce lanceur-ci et sa capsule.

La New Shepard s'est élancée de la base de lancement de Blue Origin dans l'ouest du Texas à 8 h 32, heure locale, soit 15 h 22, heure de Paris. Un peu plus de deux minutes après le décollage, la capsule s'est séparée du lanceur pour poursuivre son ascension jusqu'à atteindre environ 105 km d'altitude à son apogée, dépassant ainsi la ligne de Kármán, considérée par convention comme la frontière de l'espace par la Fédération aéronautique internationale. Pour ce vol d'essai inhabité, la capsule transportait pas moins de 38 expériences en microgravité, dont 9 pour la Nasa, palliant la petite pointe déception que l'on peut ressentir puisqu'on attendait un vol habité depuis un moment déjà.

Replay de la mission NS-11, le onzième vol d'essai de la fusée réutilisable New Shepard développée par Blue Origin. © Blue Origin

Après plus de sept minutes de vol aller-retour, la fusée est revenue se poser sur une zone d'atterrissage du site de Blue Origin au Texas. Dans le même temps, la capsule entamait déjà sa descente. Plus de huit minutes après le décollage, ses trois parachutes se sont déployés pour ralentir sa chute. enfin, au terme de dix minutes de vol et des poussières, la capsule a finalement atterri en douceur non loin de là.

Le lanceur réutilisable New Shepard développé par Blue Origin au décollage le 2 mai 2019. © Blue Origin