Sciences

Le VSH de Dassault Aviation : le vol suborbital habité

Dossier - Voyage dans l'espace : le tourisme suborbital
DossierClassé sous :aéronautique , tourisme spatial , vol suborbital

-

Le tourisme suborbital pourrait permettre au plus grand nombre de personnes de prendre part à un bref voyage dans l’espace. Cette activité nouvelle marquerait alors le XXIe siècle et l'histoire de l'aéronautique.

  
DossiersVoyage dans l'espace : le tourisme suborbital
 

Les aéronefs du futur sont à l'étude chez de nombreux fabricants. Dassaut Aviation a ainsi travaillé sur un projet d'aéronef suborbital habité, le VSH ou Véhicule suborbital habité.

La forme de l'avion suborbital Soar s'inspire des travaux de Dassault Aviation réalisés pour des programmes antérieurs, comme la navette spatiale Hermès de l'Esa. © Swiss Space Systems

Dévoilé en 2006, le projet VSH (Véhicule suborbital habité) est issu d'études précédentes conduites dans le cadre de programmes d'avions spatiaux (Hermès, X-38) et du projet Vehra.

Le Véhicule suborbital habité pourrait accueillir six passagers. © Dassault Aviation, Mourad Cherfi

Dassault Aviation et le vol suborbital

Ce véhicule suborbital serait largué d'un avion de type Airbus A-300 et emporterait six passagers en vol suborbital. Ce projet est encore en phase de conception. Le Véhicule suborbital habité pèserait 11 tonnes et devrait pouvoir voler à la vitesse maximale de Mach 3,5.

Dassault Aviation participe également au projet d'avion suborbital Soar, de Swiss Space Systems (S3), dont le vol est prévu en 2017.