Sciences

Tourisme spatial : le WhiteKnightTwo a volé

ActualitéClassé sous :Astronautique , aéronautique , Virgin Galactic

-

L'avion porteur de Virgin Galactic, qui transportera le SpaceShipTwo, véhicule prévu pour une parabole suborbitale, vient d'effectuer son premier vol en public lors du salon aéronautique de Oshkosh, aux Etats-Unis.

Le WhiteKnightTwo en vol. L'engin spatial SpaceShipTwo prendra place sous le plan central, entre les deux fuselages. © Virgin Galactic

Richard Branson, patron de Virgin Galactic, était à bord pour le vol du WhiteKnightTwo (WK2), à Oshkosh, dans le Wisconsin. Plus grande manifestation aéronautique du monde, ce rassemblement hors norme réunit des milliers d'avions et multiplie les démonstrations en vol.

Celle du WK2, baptisé Eve, prénom de la mère de Branson, n'est pas passée inaperçue. Cet avion imposant, avec 42 mètres d'envergure, soit huit de plus qu'un Airbus A320, et quatre réacteurs, né sous la plume du génial Burt Rutan, possède deux fuselages réunis par une aile centrale. Entre les deux prend place un curieux engin à réaction, le SpaceShipTwo, prévu pour transporter deux membres d'équipage et six passagers.

Richard Branson à Oshkosh, heureux de voler dans son WhiteKnightTwo, construit par l'entreprise Scaled Composites. © Virgin Galactic

Pour une incursion au-delà de l'atmosphère

Largué en altitude, ce petit appareil (18,30 mètres d'envergure) grimpera rapidement sous la poussée de son réacteur, qui sera ensuite éteint pour un vol parabolique (on dit aussi balistique) culminant à 120 kilomètres d'altitude, au-delà de la frontière officielle de l'espace. Sans mise en orbite, il reviendra se poser en vol plané.

En 2004, le prototype, SpaceShipOne, avec un pilote à bord, largué du WhiteKnightOne, avait effectué trois vols paraboliques suborbitaux à plus de cent kilomètres d'altitude, remportant ainsi le Ansari X Prize.

Avec le WK2 et le SpaceShipTwo (lequel doit être construit en douze exemplaires), le président de Virgin Galactic espère initier cette étrange et coûteuse activité ludique que l'on nomme tourisme spatial. La société a déjà enregistré 300 réservations à 200.000 dollars le vol, qui durera 2 h 30 au total. Virgin Galactic vient également de recevoir le soutien financier de Aabar, un fonds d'investissement des Emirats arabes unis.

Le vol d'essai du WK2 est prévu pour la fin de l'année et les vols commerciaux pourraient débuter en 2011 aux Etats-Unis, avant l'utilisation, en 2012, du spatioport prévu à Kiruna, au nord de la Suède.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi