Le lanceur Soyouz et la capsule TMA-15M sur son pas de tir du cosmodrome de Baïkonour. Son lancement est prévu ce dimanche 23 novembre 2014. © Esa, S. Corvaja

Sciences

L'astronaute italienne Samantha Cristoforetti en route pour l'ISS

ActualitéClassé sous :vols habités , Utilisation de l'espace , station spatiale internationale

-

Sélectionnée en 2009 avec cinq autres astronautes européens, l'Italienne Samantha Cristoforetti s'apprête à rejoindre ce soir la Station spatiale internationale pour une mission de six mois. Elle deviendra la première femme Italienne à vivre et travailler dans l'espace, dans le cadre de la mission Futura qu'elle prépare depuis deux ans.

Après le retour sur Terre, il y a quelques jours, de l'astronaute européen de nationalité allemande Alexander Gerst, c'est autour de sa collègue Samantha Cristoforetti de rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission de six mois. Celle-ci a été baptisée Futura, « un beau rappel que nous construisons ensemble un avenir pour nous, les êtres humains dans l'espace », a-t-elle déclaré, peu avant son départ.

Samantha Cristoforetti fait partie de l'équipage 42-43 qui comprend l'astronaute de la Nasa, Terry Virts et le cosmonaute de Roscosmos, Anton Shkaplerov. Ils rejoindront le complexe orbital à bord de la capsule Soyouz TMA-15M. Ce lancement, depuis le cosmodrome de Baïkonour, est à suivre en direct sur le site internet de l'Agence spatiale européenne (Esa). Le décollage de l'équipage est prévu pour ce dimanche à 21 h 59, avec un amarrage à 3 h 59, le 24 novembre.

L’Italienne Samantha Cristoforetti lors d'essais à bord de la capsule Soyouz dans laquelle elle voyagera pour rejoindre la Station spatiale (ISS). © Esa, S. Corvaja

Pendant sa mission, de nombreuses activités sont prévues dont un important programme d'expériences scientifiques et d'activités pédagogiques liées à l'un de ses sujets de prédilection, la nutrition. Au cours de son séjour, l'astronaute aura également en charge la supervision du cinquième et dernier véhicule de transfert automatique (ATV) de l'Esa. C'est elle qui déclenchera la commande de désamarrage qui enverra l'ATV Georges Lemaître se consumer, sans danger pour les populations, lors de sa rentrée atmosphérique.

Le corps européen des astronautes

Samantha Cristoforetti est la troisième astronaute à voler dans l'espace de la dernière promotion de l'Esa (2009) qui en compte six. Avant elle, son compatriote Luca Parmitano et l'Allemand Alexander Gerst ont effectué chacun un séjour de six mois à bord de la Station spatiale. Le premier, dans le cadre de la mission Volare, de fin mai à novembre 2013, et le second dans le cadre de la mission Blue Dot, un an plus tard, de mai à novembre 2014.

Quant aux trois autres astronautes de la promotion, ils séjourneront également à bord du complexe orbital. Le Danois Andreas Mogensen effectuera pour sa part un court passage de dix jours en septembre 2015, tandis que le Britannique Timothy Peake s'envolera à la fin de l'année 2015, pour un séjour de six mois (Expédition 46-47). Enfin, Thomas Pesquet deviendra, en 2016, le dixième Français à aller dans l'espace pour un séjour de plusieurs mois.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi