Sciences

Dossiers du mois : construire un télescope et vieillissement cérébral

ActualitéClassé sous :Vie du site , expérience de chimie , poison

-

Découvrez au travers de cette actualité le programme de publication des dossiers des magazines du réseau Futura pour le mois de mars.

Les dossiers du mois de mars sur Futura-Sciences. © Futura-Sciences

N'oubliez pas de vous abonner au service AlerteDossiers pour être alerté à chaque publication, et de télécharger votre calendrier de mars.

Planning de publication des dossiers

- 4 mars : Des expériences pour animer vos repas entre amis

Vous allez surprendre vos amis avec ces expériences plus étonnantes les unes que les autres : retournez votre verre de vin sans en perdre une goutte, transformez l'eau en vin, créez un nuage dans une bouteille, mettez une olive en lévitation, tordez leurs couteaux ! À vous de réaliser ces expériences.

 Un dossier de Jack Guichard, professeur des universités.

Réalisez d’étonnantes expériences avec les objets de la table lors d'un repas entre amis grâce à ce dossier. © kreg.steppe, Flickr, cc by nc sa 2.0

- 11 mars : Se construire un télescope de voyage, le Strock-250

Le télescope Strock-250 est un nouveau genre de télescope. Il a été conçu entre 2002 et 2003 pour réagir à la frustration de plusieurs voyages lointains effectués avec les plus gros télescopes du commerce, transportables en avion. Dans ces matériels, de diamètre trop modeste, on réussit à voir des objets, mais ils sont quasiment dépourvus de détails. Si bien que l'on ne peut pas apprécier les joyaux du ciel tant recherchés.

 Un dossier de Charles Rydel, concepteur d'ASIC.

Le Strock-250, dans le Sahara en 2006. © Pierre Strock

- 18 mars : Les poisons dans l'histoire

Dès la Préhistoire, l'Homme s'est servi des poisons pour tuer ses ennemis. Plantes, champignons, animaux et micro-organismes peuvent être utilisés comme poisons. Au fil des siècles, de nouveaux poisons sont apparus, certains particulièrement redoutables et meurtriers. Curieusement, les mêmes plantes servent parfois à fabriquer des poisons et des médicaments... De la potion des sorciers du Moyen Âge aux armes chimiques et terroristes, quels sont ces poisons qui ont marqué notre histoire ? Comment expliquer que certains poisons soient tantôt dangereux et tantôt bénéfiques pour notre santé ? Ce dossier dresse un panorama des différents poisons qui ont traversé l'histoire de l'humanité.

Un dossier de Marie-Céline Ray.

Label d'un produit toxique. © W!B, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

- 21 mars : Du vieillissement cérébral à la maladie d'Alzheimer, autour de la notion de vulnérabilité

Le but de ce dossier est de :

  • faire le point sur l'état actuel des recherches susceptibles d'apporter une meilleure compréhension des difficultés cognitives liées à l'âge et à la maladie d'Alzheimer, telle qu'elle est définie actuellement. Et tenter de présenter dans un langage clair des concepts scientifiques actuels ;
  • proposer un fil conducteur pour traverser les différents niveaux d'analyse des fonctions mentales, allant des mécanismes moléculaires au comportement ;
  • faire apparaître la compatibilité et la complémentarité des approches psychosociales et biologiques. Tenter d'expliquer le vieillissement pathologique et la diversité des ressources qui peuvent être exploitées pour réduire l'inconfort et la souffrance ;
  • passer en revue l'ensemble des facteurs de risque pour faire apparaître les possibilités de prévention ;
  • exposer les ouvertures thérapeutiques actuelles et leurs limites, ainsi que les espoirs de nouveaux traitements reposant sur les progrès de la recherche fondamentale ;
  • offrir un regard anthropologique sur le vieillissement et la maladie d'Alzheimer, dans la mesure où ce sont également des faits de société.

 Un dossier de Geneviève Leuba, neurobiologiste.

La protéine Tau dans un neurone sain et dans un neurone malade. © Zwarck, cc by sa 2.5

- 26 mars : Aventure, découvrez les plongées sur le manteau supérieur

De quoi est fait l'intérieur de la Terre ? Jusqu'au début du XVIIIe siècle, faute de données, le globe terrestre était généralement considéré comme creux, contenant souvent les grandes quantités d'eau nécessaires au Déluge. C'est avec le développement de la gravimétrie (étude de la répartition des masses), puis de la sismologie (étude de la propagation des ondes sismiques), que la Terre est apparue pleine et dense.

 Un dossier de Jacques Kornprobst, géologue et volcanologue.

Pyroxénite à grenat et diamant graphitisé du massif des Beni Bousera (Maroc), provenant d’au moins 150 km de profondeur. Les textures sont liées au refroidissement et à la décompression. Lame mince observée en lumière polarisée analysée (longueur : 2 cm). © Jacques Kornprobst
Cela vous intéressera aussi