Sciences

Nouvelle politique spatiale américaine : la Lune avant Mars ?

ActualitéClassé sous :Univers , lune , mars

Le porte-parole de la Maison Blanche a confirmé il y a quelques jours que le président des États-Unis Georges Bush annoncera cette semaine un ambitieux programme d'exploration du Système Solaire qui doit conduire l'Homme à se poser à la surface de Mars.

Nouvelle politique spatiale américaine : la Lune avant Mars ?

Selon des sources proches du dossier, la Lune serait utilisée comme une base permanente d'entraînement et de recherche scientifique. L'Amérique pourrait retourner sur la lune dès 2013, plus de 30 ans après la dernière mission Apollo (Apollo 17, décembre 1972).

Les européens et les russes invités

Bien qu'aucune information officielle n'ait filtré, il semble que les États-Unis souhaitent utiliser beaucoup plus le savoir-faire des européens et des russes. Conscients que l'effort financier pour retourner et s'établir sur la Lune et partir à la conquête de la planète rouge sera considérable, les États-Unis verraient d'un bon œil l'affectation des capsules Soyouz à la desserte de la Station spatiale internationale et au couple Ariane 5 / ATV pour le ravitaillement et le rehaussement de orbite de l'ISS dès son achèvement. Enfin, tout laisse à penser que Russes et Européens seront invités à prendre part aux programme lunaires et martiens envisagés par les Américains.

Enfin, soucieux de préserver leur suprématie spatiale, qu'elle soit technique ou économique, les États-Unis ne manqueront pas de réitérer leur volonté d'assurer la relève des vieillissantes navettes spatiales et de poursuivre le développement, déjà bien avancé, de l'Avion spatial orbital, le successeur annoncé des navettes. Toutefois, un rapport d'expert préconise de jeter les bases d'un nouveau concept de véhicule spatial habité qui utilisera un module commun et susceptible d'être adapté en vue de différents projets incluant des missions lunaires, d'exploration des astéroïdes proches de l'orbite terrestre, et éventuellement des missions habitées en direction de la planète Mars.

A suivre donc...

Cela vous intéressera aussi