Cela vous intéressera aussi

La navette Spatiale américaine est un véhicule spatial réutilisable, dévolu en grande partie à l'approvisionnement en modules de la Station Spatiale InternationaleStation Spatiale Internationale, et ce afin de pourvoir à son assemblage. Son pas de tir est situé à Cap CanaveralCap Canaveral.

La navette spatiale américaine est composée de trois parties principales :

* Deux BoostersBoosters à propergolpropergol solide, qui délivrent 80% de la poussée au décollage ;
* Le réservoir externe, qui alimente en propergol le moteur principal durant le lancement ;
* L'orbiteur, qui accueille les membres d'équipage et est équipé pour l'arrimage à la Station Spatiale Internationale.

Sur les 6 navettes construites par la NASANASA (AtlantisAtlantis, DiscoveryDiscovery, ChallengerChallenger, ColumbiaColumbia, Enterprise et EndeavourEndeavour), 2 se sont désintégrées : Challenger, le 28 janvier 1986 au décollage (rupture d'un joint de booster), et Columbia, le 1er FévierFévier 2003 à son entrée dans l'atmosphèreatmosphère (arrachage d'un morceau d'isolantisolant au décollage). Ce dernier événement a vu la mort des sept membres d'équipage, et le gelgel des lancements jusqu'au mois de juillet 2005, date à laquelle la navette Discovery a été à son tour clouée au sol, suite à la perte de 16 morceaux de moussemousse isolante, y compris à l'endroit précis de l'accidentaccident de Columbia. Le prochain vol est prévu pour le mois de mai 2006.