Sciences

Mars : Opportunity enlisé sur la route du cratère Victoria

ActualitéClassé sous :Univers , rover , opportunity

-

Opportunity n'est plus qu'à quelques encablures du cratère Victoria - moins d'un kilomètre - mais, depuis le mois dernier, le Rover est enlisé dans une dune. Depuis, les ingénieurs de la NASA en charge du programme s'emploient à le dégager.

Rover et Opportunity : deux explorateurs des plus tenaces ! (Crédits : JPL/NASA)

Heureusement, même s'il ne progresse plus qu'au ralenti, le robot continue à analyser la composition de l'atmosphère et des fragments de roche. Le dernier en date : Cheyenne.

Galerie photos : toutes les images de Mars

Opportunity avance péniblement vers le cratère Victoria Sa route jusqu'au cratère est bordée de petites vagues de sable qu'il devra prendre soin d'éviter, et jalonnée de petits cailloux arrondis. (Crédits : Mars Exploration Rover Mission, Cornell, JPL, NASA)

Opportunity a du mal à obéir

Le Rover Opportunity avançait comme prévu en direction du cratère Victoria jusqu'à ce qu'il se trouve empêtré dans une dune. La semaine dernière, la Nasa lui a donné l'ordre de progresser de cinq mètres, mais le robot n'a répondu qu'en avançant de... 9 centimètres ! Ce petit pas succède à de nombreuses requêtes de la Nasa auxquelles le robot martien n'a accédé que timidement : Le 17 mai, 2 petits centimètres de mieux, alors que les ingénieurs demandaient une progression de 4 mètres, et le 18 mai 4 centimètres au lieu des 8 mètres réclamés. Enlisé, Opportunity éprouve le plus grand mal à obéir...

Fort heureusement, le robot continue à jongler avec ses instruments scientifiques et à analyser tous azimuts son environnement. Ainsi, le 13 mai, il a entrepris d'étudier Cheyenne, un rocher qu'il a commencé par délester du sable indésirable avant de le photographier sous toutes les coutures. Résultat : une mosaïque de 6 centimètres carré, dont la résolution est de 30 microns par pixel.

Le rocher Cheyenne analysé par Opportunity (Crédits : Mars Exploration Rover Mission, Cornell, JPL, NASA)

La route d'Opportunity jusqu'au cratère Victoria est bordée de petites vagues de sable qu'il prendra soin d'éviter, et jalonnée de petits cailloux arrondis.

Spirit au repos ?

Pendant ce temps, son frère jumeau Spirit est « garé » dans son Winter Haven, le flanc exposé au nord sur lequel il passera l'hiver martien, et d'où il tirera le meilleur parti possible des rayons du Soleil. Mais, s'il ne se déplacera plus, Spirit ne restera pas le bras robotique croisé, puisqu'il s'attellera à une tache de longue haleine : analyser les environs, et permettre aux scientifiques de mieux comprendre le rôle joué par le vent sur la planète rouge.

Les Rovers poursuivent leur troisième année d'exploration sur Mars. Etant donnée sa ténacité, et celle des ingénieurs de la Nasa, nul doute qu'Opportunity saura se tirer de la dune dans laquelle il s'est empêtré, et qu'il poursuivra sa route vers le cratère Victoria.

Cela vous intéressera aussi