Sciences

Spirit en grande difficulté sur Mars

ActualitéClassé sous :Astronautique , Spirit , opportunity

-

Alors que Phoenix s'est tue à tout jamais, c'est à présent Spirit, le doyen des explorateurs martiens, d'éprouver de sérieuses difficultés à communiquer avec la Terre depuis le cratère Gusev.

Vues depuis les caméras arrières, les traces (à gauche) laissées lors de la sortie d'Opportunity du cratère Victoria. Crédit Nasa/JPL

Ses panneaux solaires obscurcis par une récente tempête de sable, le rover martien tente actuellement, sous les impulsions du centre de commandes de la Nasa, de trouver une position qui permettrait de bénéficier d'un ensoleillement maximum. Pour cela, il lui faut parvenir au sommet d'une pente de terrain et s'y immobiliser en bonne position.

Les 23 et 27 octobre derniers, les manœuvres commandées depuis la Terre n'avaient pas été couronnées de succès. Tout en se déplaçant sur une pente, Spirit s'est mis à glisser sur la droite, avec pour effet de faire pénétrer sa roue avant droite dans une zone de terrain meuble que les techniciens tentaient d'éviter.

Recouvert de sable martien jusqu'au bout des panneaux solaires, Spirit joue les caméléon ! Crédit Nasa/JPL

 Or, cette roue est l’une de celles tombées définitivement en panne (chacune des six roues étant indépendante), et ne dispose plus d'aucune traction. A plusieurs dizaines millions de kilomètres de là et en se fiant sur une reconstitution en 3D du sol martien, les pilotes ne peuvent que conjuguer les efforts des roues restantes pour tenter de retirer le petit véhicule de ce mauvais pas...

Le 30 octobre, les techniciens pouvaient respirer : Spirit s'était dégagé et reprenait l'ascension de la pente. Mais bientôt, le contact avec la sonde était perdu...

Que s'est-il passé ? Steve Squyres, directeur de la mission, ne peut que constater la défaillance. « Il est difficile de d'évaluer à quel point la situation est critique », avoue-t-il, précisant ignorer la portée des dégâts qui auraient pu être causés par la tempête de poussières sur les panneaux solaires.

Dans l'attente d'en savoir plus, les techniciens ont transmis des ordres à Spirit pour faire cesser toute communication avec la Terre durant une journée, afin d'économiser l'énergie. Un niveau de charge insuffisant dans les batteries du rover pourrait être la cause de ce dysfonctionnement, et dans ce cas la situation devrait se rétablir d'elle-même dès que celles-ci auront été suffisamment rechargées par les panneaux solaires.

Reconstituée d'après les images transmises de la sonde, cette vue synthétique représente Spirit lors de l'ascension de la colline Husband en 2005. Elle se trouvait alors en pleine possession de ses moyens... Crédit Nasa/JPL

Si la situation est considérée comme critique, ce n'est pas seulement à cause de cette panne. Les deux explorateurs robots, en effet, en ont vu bien d’autres en quatre années passées sur Mars... Mais partir du 29 novembre prochain la Planète rouge passera derrière le Soleil, de sorte que toute communication radio sera rendue impossible durant deux semaines. Or, Spirit, en difficulté, pourrait avoir besoin d'urgence d'instructions venues de la Terre.

Jusqu'à présent, Spirit a parcouru 7,52856 kilomètres à la surface de Mars.

Opportunity, quant à lui, poursuit sa route à travers Meridiani Planum à raison de 80 mètres par jour. « Pour l'instant la vie est belle dans Meridiani Planum ! », s'extasie Steve Squyres. Le 13 novembre 2008, Opportunity avait parcouru 12,67765 kilomètres sur Mars depuis son atterrissage.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi