Vue d'artiste du rover Rosalind Franklin (ExoMars 2020) de l'Agence spatiale européenne. Le lancement de ce rover martien, à bord d'un lanceur russe Proton, est prévu en juillet 2020. © ESA

Sciences

Rover martien Rosalind Franklin

DéfinitionClassé sous :exploration robotique de Mars , esa , ExoMars 2020

ExoMars 2020 est une mission de l'Agence spatiale européenne réalisée sous la maîtrise d'œuvre de Thales Alenia Space. Elle comprend un module de transport (CM ou Carrier Module), un module de descente (DM ou Descent Module) et un rover de 316 kilogrammes, porté par une plateforme d'atterrissage (LP ou Landing Platform). ExoMars 2020 sera lancée en 2020 à l'intérieur d'une fenêtre de tir qui s'ouvre le 26 juillet et se ferme le 11 août 2020.

Le rover a été baptisé Rosalind Franklin du nom d'une physico-chimiste et cristallographe (1920-1958) dont les travaux ont conduit à la découverte de la structure en double hélice de l'ADN. Un choix qui s'explique par l'objectif de la mission qui consistera à rechercher des indices et des traces d’une forme de vie éteinte, voire en activité à la surface mais aussi dans les deux premiers mètres de son sous-sol. Pour cela, il embarque une charge utile de 26 kilogrammes comprenant neuf instruments ainsi qu'une foreuse qui pourra explorer le sous-sol martien jusqu'à une profondeur de deux mètres, contre cinq centimètres actuellement pour Curiosity.

Rosalind Franklin : un rover à la recherche d'une potentielle forme de vie sur Mars

Rosalind Franklin se posera dans Oxia Planum, un site qui fait consensus pour la recherche d'une forme de vie que l'on sait avoir existé il y a quelque 4 milliards d'années. Comme l'explique Jorge Vargo, le responsable scientifique de la mission ExoMars à l'ESA, il y a un « fort sentiment que si la vie a jamais existé sur Mars, Oxia Planum pourraient être le genre d'endroit qui conserverait des indices et des preuves de sa présence ». Le but est de trouver de la matière organique dans le sous-sol martien et d'essayer d'établir un lien avec une potentielle forme de vie. Il s'agit principalement de rechercher puis caractériser des molécules organiques (molécules carbonées, y compris celles nécessaires à la vie telle que nous la connaissons) qui pourraient se trouver dans le sol de Mars.

Le rover ne se posera pas directement sur le sol, comme l'ont fait Spirit, Opportunity et Curiosity. Il sera installé sur une plateforme qui assurera l'atterrissage et dont il descendra ensuite, comme l'a fait le petit rover Sojourner de la mission Pathfinder le 4 juillet 1997. Pour freiner sa descente dans l'atmosphère martienne, ExoMars 2020 utilisera un jeu de quatre parachutes dont le plus grand jamais utilisé sur Mars (35 mètres de diamètre).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi