Sciences

Opportunity au bord du gouffre : voici le cratère Victoria

ActualitéClassé sous :Univers , opportunity , mars

Après une traversée du désert martien de 21 mois, Opportunity est enfin parvenu sur les remparts du cratère Victoria, comblant ainsi les géologues qui s'enthousiasment déjà à la perspective de nouvelles découvertes.

Les remparts du cratère Victoria vus par Opportunity

Victoria est un cratère d'impact de 800 mètres de diamètre, 40 fois plus vaste qu'Endurance qui avait été exploré en 2004. Mais la différence essentielle réside dans sa profondeur, qui atteint 60 mètres, contre 7 pour Endurance, et les scientifiques y voient là l'occasion rêvée de découvrir d'épais empilements de couches rocheuses et ainsi de plonger dans le passé géologique de Mars sur plusieurs centaines de millions d'années. Si Opportunity parvient à atteindre ces strates, ses instruments pourront en obtenir de précieux renseignements affinant notre connaissance de la Planète rouge, et le rôle qu'a pu y jouer l'eau liquide.

Reste encore à déterminer un chemin susceptible d'être suivi par le robot en toute sécurité, sans risque de se trouver bloqué par un quelconque amoncellement de roches car toute manoeuvre d'évitement est beaucoup plus complexe sur un terrain en pente accentuée qu'en plaine. Cette trajectoire devra si possible permettre d'atteindre le plancher du cratère, tout en passant par les endroits dignes d'être examinés en détail.

Mais on n'en n'est pas encore là, et actuellement les techniciens s'attachent à obtenir une cartographie précise du lieu. Ils envisagent pour cela de contourner la vaste dépression tout en effectuant un maximum de prises de vues en haute résolution. La première décision à prendre sera d'en déterminer le sens, horaire ou anti-horaire, et ce n'est pas la moins importante eu égard au périmètre du cratère qui dépasse les 2,5 kilomètres.

Il est aussi très possible - voire probable - que le robot soit finalement sacrifié au fond du cratère, car ses parois sont beaucoup plus abruptes que tout ce qu'il a affronté jusqu'à présent et il n'est pas du tout certain qu'il arrive à s'en extraire. Mais les scientifiques estiment que cela en vaut la peine, car Opportunity a très largement dépassé son espérance de vie et fourni bien plus de renseignements qu'espéré à l'origine. De plus, les vastes plaines qui entourent Victoria ne semblent présenter aucun intérêt particulier.

Mais cette exploration, que l'on pressent déjà historique, ne pourra s'effectuer avant plusieurs mois, car il faudra d'abord attendre la fin de l'hiver martien et le retour des jours plus lumineux, nécessaires à l'alimentation électrique des instruments scientifiques par l'intermédiaire des panneaux solaires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi