Thomas Pesquet vêtu de la Spacesuit de SpaceX. © Nasa, SpaceX
Sciences

Thomas Pesquet en route pour la Station spatiale internationale

ActualitéClassé sous :Espace , Thomas Pesquet , Crew Dragon

[EN VIDÉO] Revivez le lancement de Thomas Pesquet vers la Station spatiale internationale  Replay de l'événement du lancement de Crew-2 qui s'est déroulé avec succès le 23 avril 2021 à 11 h 49, heure de Paris, depuis le pas de tir 39A au Kennedy Space Center en Floride. À bord du Crew Dragon, quatre astronautes dont Thomas Pesquet. Direction la Station spatiale pour une mission de six mois. 

La capsule Crew Dragon avec à son bord Thomas Pesquet a été lancée en direction de la Station spatiale internationale (ISS) comme prévu par la Nasa et SpaceX, ce vendredi 23 avril 2021, à 11 h 49, heure de Paris. Arrivée prévue d'ici 23 heures.

Futura était en direct tout à l'heure pour vous faire suivre l'événement. La capsule Crew Dragon de SpaceX avec à son bord Thomas Pesquet -- et trois autres astronautes -- a été lancée avec succès ce vendredi 23 avril 2021, à 11 h 49, heure de Paris. C'était la première fois qu'une capsule Crew Dragon était réutilisée dans le cadre du programme commercial de SpaceX.

Après le report du lancement en raison d'une météo défavorable hier, l'équipage attendait à bord de la capsule depuis quelque 2 h 30 lorsque la fusée s'est enfin arrachée du sol. Les astronautes y resteront pendant 23 heures de plus avant que le Crew Dragon s'arrime à la Station spatiale internationale (ISS), demain, samedi, à 11 h 10, heure de Paris.

Des images impressionnantes

Du côté du centre spatial Kennedy (États-Unis), le décollage a eu lieu de nuit, offrant des images étonnantes et magnifiques du lanceur. Notamment lorsqu'il s'est hissé jusque dans la haute atmosphère, à plus de 30 kilomètres d'altitude, quelque deux minutes après le décollage. Les gaz se sont élargis naturellement, sous l'effet d'une baisse de pression. Éclairés par le Soleil, ils ont pu former comme une nébuleuse artificielle.

Et une fois la capsule en orbite, les images ont enfin dévoilé l'identité d'un passager secret, une peluche mascotte de l'équipage, « marqueur de zéro gravité » : un pingouin !

Notez aussi que quelques minutes seulement après le décollage du Crew Dragon, Thomas Pesquet est passé au-dessus de nos têtes. L'ISS, elle, sera visible depuis la France dans le courant de la semaine prochaine, avant le lever du jour.

Pour en savoir plus

Thomas Pesquet : J-2 avant le grand départ pour la Station spatiale

Presque cinq ans après avoir fait ses débuts en tant qu'astronaute à bord de la Station spatiale internationale (ISS), Thomas Pesquet est presque prêt à repartir. Il embarquera à bord d'une capsule Crew Dragon développée par la société SpaceX ce jeudi 22 avril vendredi 23 avril 2021 (report de la Nasa). Quelques images des dernières heures de l'astronaute avant de quitter la Terre.

Article de Nathalie Mayer paru le 21/04/2021

Le lancement -- qui sera d'ailleurs à suivre en direct sur Futura -- est à présent repoussé à ce vendredi 23 avril 2021. À 11 h 49, exactement, heure de Paris. Une capsule Crew Dragon -- la deuxième du nom -- développée par la société SpaceX emportera Thomas Pesquet, l'astronaute français, et trois de ses coéquipiers -- Shane Kimbrough (États-Unis), Megan MacArthur (États-Unis) et Akihiko Hoshide (Japon) -- vers la Station spatiale internationale (ISS).

Thomas Pesquet à son arrivée au Centre spatial Kennedy, le 16 avril 2021. © S. Corvaja, ESA

Le 16 avril dernier, l'équipage arrivait au Centre spatial Kennedy (Floride, États-Unis) pour mettre au point les derniers détails de la mission Alpha. Elle doit durer six mois. Pendant lesquels les astronautes à bord de l'ISS mèneront une centaine d'expériences scientifiques. Et Thomas Pesquet deviendra le premier Français commandant de la station.

L’équipage en tenue lors de la répétition générale du 18 avril 2021. Thomas Pesquet, futur commandant de la mission Alpha, à gauche. © S. Corvaja, ESA

Ce dimanche 18 avril, les équipes ont organisé une répétition générale du lancement. Une autre aura lieu ce mercredi 21. Mais Thomas Pesquet l'a assuré lors d'une conférence de presse donnée hier : « La fusée est prête. Le vaisseau spatial aussi. L'équipage est heureux et en pleine forme. Tout est réuni pour que nous puissions profiter de nos derniers jours sur Terre. »

Les heures qui précèdent un départ pour l’espace sont jalonnées de nombreuses traditions. Certaines sont héritées des missions Apollo. D’autres sont plus récentes. Ici, celles que l’équipage du Crew Dragon 2 respecteront. © ESA

La mission s’annonce mentalement plus difficile

Et justement, au cours de ces derniers jours avant le grand départ, les astronautes poursuivront leur entraînement. Mais ils céderont aussi du temps à quelques traditions. Pour certaines, héritées des missions Apollo. Un peu comme les condamnés à mort, les astronautes auront ainsi le choix de leur dernier repas avant de quitter la Terre. Et, nouvelle tradition, ils signeront de leurs initiales, les propulseurs réutilisables de la fusée qui les emmènera dans l'espace. Une fois en orbite, nous découvrirons aussi la peluche que l'équipage a choisie comme « marqueur de zéro gravité ».

Thomas Pesquet est presque prêt à prendre son envol à bord du Crew Dragon. © S. Corvaja, ESA

Juste avant le lancement, Thomas Pesquet confie qu'il aura une pensée pour ses proches. Mais son esprit sera rapidement concentré sur la technique. « Il ne s'agit pas de manquer une opération qui serait importante. Un peu comme pour un sportif qui s'aligne au départ de la finale du 100 mètres des Jeux olympiques. »

À quelques heures du départ, l'astronaute français se sent « dans la meilleure forme physique » de sa vie. Mais il reconnait que « mentalement », la préparation de cette deuxième mission est plus difficile. « La première fois, on sait que ça va être difficile. Parce qu'on vous l'a dit. Mais on part à l'aventure. La deuxième fois, on sait vraiment à quoi on s'expose. » Comme un coureur de fond qui a déjà souffert sur un marathon.

Ce poster de la mission Alpha a été réalisé par l’artiste Romain Hugault pour marquer le retour dans l’espace de Thomas Pesquet. © Romain Hugault

Bien sûr, avant le départ, tout l'équipage a été dûment mis à l'isolement - comme pour chaque mission - et reçu sa dose de vaccin contre le coronavirus« Ce serait une catastrophe d'amener le Covid-19 à bord de l'ISS. Mais nous espérons, dans six mois, faire notre retour dans un monde revenu à la normale », conclut Thomas Pesquet avant de nous donner rendez-vous pour le grand départ, ce jeudi 22 avril 2021.

Le lanceur Falcon 9 avec à son sommet la capsule Crew Dragon qui transportera quatre astronautes jusqu'à la Station spatiale le 22 avril 2021. Ici sur le pas de tir 39A du Kennedy Space Center, le 19 avril 2021. © ESA, S. Corvaja
Le lanceur Falcon 9 de SpaceX avec son Crew Dragon au coucher du soleil, le lundi 19 avril 2021, sur la rampe de lancement du complexe de lancement 39A du centre spatial Kennedy de la Nasa, alors que les préparatifs se poursuivent pour la mission Crew-2. © Joel Kowsky, Nasa
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !