La capsule Crew Dragon lors de son vol de démonstration (mars 2019). Elle est vue ici sur son pas de tir du Centre spatial Kennedy, installée sur un lanceur Falcon 9. © SpaceX

Sciences

SpaceX : suite à l'explosion de Crew Dragon, incertitudes sur le retour en vol

ActualitéClassé sous :Crew Dragon , SpaceX , vols habités

Les causes de l'échec de l'essai au sol de la capsule Crew Dragon, essai qui s'est soldé par son explosion, ne sont toujours pas officiellement connues. La Nasa, qui ne disposera plus de place à bord des capsules Soyouz au printemps 2020, est dans l'expectative. Elle qui pensait que les capsules habitées de SpaceX et Boeing seraient en activité dès le début 2020... Elle va peut-être devoir revoir ses plans si l'incertitude sur la date du retour en vol de la capsule de SpaceX devait durer.

Plus d'un mois après l'explosion de la capsule Crew Dragon de SpaceX -- lors d'un test préparatoire à l'essai en vol du système d'abandon de lancement alors prévu en juin --, la Nasa et SpaceX ne communiquent guère sur les causes de l'accident et ses implications sur le calendrier des futurs essais en vol. Or, le deuxième vol de démonstration (Demo 2), avec deux astronautes à bord, était prévu d'ici la fin de l'année.

Lors de cet incident, SpaceX testait le système de propulsion de la capsule qui compte huit moteurs SuperDraco et douze Draco. SpaceX a reconnu qu'une  « anomalie » s'est produite lors de l'activation des SuperDraco, sans toutefois fournir de détails sur la cause de l'anomalie. Les moteurs SuperDraco, de 73 kNewtons ne servent qu'à l'éventuelle éjection de la capsule en cas de défaillance du lanceur. Quant aux moteurs Draco, de 400 Newtons de poussée, ils sont utilisés pour les manœuvres et corrections orbitales. Pour rappel, le système d'éjection d'urgence de la capsule a pour fonction de séparer la capsule du lanceur Falcon 9, en l'éloignant sans risque, en cas d'urgence, pendant les opérations au sol, lors de la mise à feu ou pendant l'ascension du lanceur.

Les parachutes sont aussi un sujet de préoccupation 

La capsule perdue était celle qui devait effectuer l'essai en vol du système d'abandon de lancement. SpaceX a annoncé la remplacer par le Crew Dragon prévu pour le vol de démonstration Demo 2 qui utilisera une capsule actuellement en cours de fabrication. Quant aux dates de ces essais, tant que le rapport d'enquête et les préconisations n'ont pas été remis, la Nasa et SpaceX ne peuvent évidemment pas avancer de dates. Conséquence : les affectations des astronautes de la Nasa et ses partenaires sont en attente, dont celle du Français Thomas Pesquet qui, pour sa deuxième mission (pas encore officiellement annoncée) ne sait d'ailleurs pas s'il volera à bord du Crew Dragon ou du Soyouz

Plus surprenants, les essais de parachutes ne se déroulent pas aussi bien que souhaité. Et cela concerne autant le Crew Dragon de SpaceX que le Starliner de Boeing. Les deux capsules ont rencontré des problèmes lors d'essais. Dernier incident en date, SpaceX a simulé un retour d'orbite et provoqué volontairement le dysfonctionnement d'un des quatre parachutes nécessaires pour freiner la capsule. Or, le test simulant une capsule a percuté le sol à une vitesse bien plus élevée que prévue, lui occasionnant des dommages significatifs. À suivre donc.

  • Une capsule Crew Dragon explose lors d'un essai statique.
  • La Nasa et SpaceX n'ont toujours pas communiqué sur les causes de l'anomalie à l'origine de l'explosion de la capsule.
  • Le premier vol habité de la capsule sera reporté.
Pour en savoir plus

Space X : explosion d’une capsule Crew Dragon lors d’un essai statique

Article de Rémy Decourt, publié le 23/04/2019

Samedi, un essai au sol d'une capsule Crew Dragon s'est très mal déroulé. La capsule qui devait transporter deux astronautes à destination de la Station spatiale a explosé. Pour l'instant, ni la Nasa ni SpaceX n'ont souhaité commenter l'incident ou apporter des explications, et n'ont pas indiqué si le vol habité prévu ces prochains mois sera reporté.

Une capsule Crew Dragon, qui doit transporter des astronautes à destination de la Station spatiale internationale d'ici quelques mois, a connu un problème sévère lors d'un essai statique réalisé, samedi, à Cap Canaveral. Lors de cet essai, un ou plusieurs des huit moteurs SuperDraco de la capsule auraient explosé.

À l'heure où cet article est mis en ligne, ni la Nasa ni SpaceX n'ont souhaité fournir des explications sur cet incident. Samedi, le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, s'est contenté d'indiquer que la Nasa avait été informée de « l'anomalie ». Et d'ajouter dans un tweet : « C'est pour cette raison que nous faisons des tests. Nous en tirerons les leçons et ferons les ajustements nécessaires afin que le programme de vols commerciaux avance en toute sécurité ».

L’explosion de la capsule Crew Dragon est visible à 1 mn et 15 s. © Marcus House, SpaceX/Nasa

Interrogations sur la nature de l'essai et sur la date du premier vol habité 

Sans savoir si la capsule Crew Dragon utilisée était celle qui avait effectué un test grandeur nature dans l'espace en mars, réalisant un aller-retour non habité de près d'une semaine à destination de la Station spatiale, et sans connaître la configuration de l'essai ni ses objectifs, il est très difficile de s'exprimer sur les conséquences potentielles de ce « beau » raté et de savoir si le premier vol habité, prévu cette année, sera retardé.

Cela dit, nous pouvons avancer deux hypothèses pour expliquer la nature de cet essai. Il pourrait être lié au test d’abandon de la capsule en vol (comme lors de l'échec du lancement de la capsule Soyouz MS-10 en octobre 2018) pour démontrer cette capacité essentielle et vitale pour la sécurité des équipages lors d'une situation d'urgence au décollage du lanceur. Initialement, ce test était prévu au printemps. La seconde supposition est qu'après avoir effectué son test grandeur nature dans l'espace en mars, SpaceX aurait pu être tenté de pousser à la limite de leur capacité les moteurs SuperDraco de la capsule pour voir s'ils pouvaient être réutilisés en vol.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi