Sciences

Cérès et Vesta photographiés par le télescope spatial Hubble

ActualitéClassé sous :Astronomie , Ceres , Vesta

Après Cérès, le télescope spatial Hubble a obtenu une image spectaculaire de Vesta. Il s'agit des deux objets les plus volumineux faisant partie de la ceinture d'astéroïdes, dont la NASA prépare l'étude in situ au moyen de la sonde DAWN.

La sonde DAWN. Crédit NASA.

Découvert le 1er janvier 1801 (c'est-à-dire le premier jour du XIXème siècle) par l'astronome italien G. Piazzi, Cérès est le plus volumineux des astéroïdes avec un diamètre de 950 kilomètres. Notons au passage que cet objet est aussi au centre d'une polémique, car alors que la nouvelle nomenclature adoptée pour les corps du Système solaire destituait Pluton de son statut de planète et lui attribuait celui de planète naine, Cérès suivait le même chemin en sens inverse, passant d'astéroïde à la même appellation de planète naine en raison de ses dimensions, mais aussi de sa forme sphérique.

Vesta, quatrième astéroïde découvert le 27 mars 1807 par H. Olbers, présente une forme irrégulière pour un diamètre moyen de 510 kilomètres. Sa surface semble composée d'un assortiment complexe de roches ignées, ce que semble confirmer l'observation de Hubble, qui a permis aux astronomes de cartographier les grandes lignes de son hémisphère sud. Un immense cratère de 450 km y est nettement visible, et les scientifiques estiment que cette collision antique a engendré de nombreux fragments qu'ils appellent les vestoïdes. Les zones de couleur apparaissant sur l'image reflètent des différences de composition chimique de la surface, probablement dues à une activité volcanique, et dont l'aspect évoque celui des "mers" foncées lunaires.

Vesta vu par Hubble

L'image de Cérès indique aussi des différences importantes de surface, avec des régions lumineuses ou foncées qui pourraient indiquer la présence de cratères ou d'autres accidents topographiques, ou plus simplement de zones de composition chimique différente. La forme sphérique de la planète naine est l'indice d'une composition interne semblable à la Terre, comprenant plusieurs couches superposées similaires à la croûte et au manteau terrestres, et comportant un noyau au centre. La présence d'eau gelée n'est pas exclue.

Cérès vu par Hubble

L'examen détaillé de ces deux objets par Hubble préfigure la mission DAWN, une sonde automatique de la NASA qui devrait être lancée le 7 juillet prochain à destination de la ceinture d'astéroïdes et qui devrait se mettre en orbite de Vesta en 2011, puis de Cérès en 2015. Les images obtenues pourraient ainsi aider les astronomes à mieux programmer leur programme d'observation in situ.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi