De son lancement en septembre 2007 à la fin de sa mission en novembre 2018, la sonde Dawn aura parcouru quelque 6,9 milliards de kilomètres. © Nasa, JPL

Sciences

Dawn : fin de cette mission exceptionnelle qui a exploré Cérès et Vesta

ActualitéClassé sous :Dawn , planète naine Cérès , Vesta

La sonde Dawn de la Nasa, qui a visité Vesta et Cérès, les deux astéroïdes les plus grands de la ceinture d'astéroïdes principale, a terminé sa mission. À la clé, des avancées scientifiques significatives sur l'origine et l'évolution de la formation des planètes du Système solaire. Dawn est aussi un pari technologique gagnant. Cette sonde utilisait un système de propulsion électrique, ce qui lui a permis de rejoindre ses deux cibles, pourtant distantes de plusieurs millions de kilomètres l'une de l'autre.

Cérès : survol de son cratère mystèrieux Occator  Bienvenue sur Cérès, plus exactement au-dessus de la région du mystérieux cratère Occator. Dans cette vidéo inédite, on survole ce bassin d’impact de 92 km de diamètre relativement jeune (géologiquement parlant) où s’étalent, au centre et sur le plancher, des taches blanches de nature encore indéterminée. La sonde Dawn qui a recueilli les images et les mesures qui ont permis de réaliser ce film, continue son enquête sur la planète naine la plus proche de la Terre. 

Lancée en septembre 2007, la mission Dawn a terminé son exceptionnelle mission il y a quelques jours. Après avoir rejoint et exploré les astéroïdes Vesta, de juillet 2011 à juillet 2012, et Cérès, de février 2015 à aujourd'hui, la sonde est tombée en panne d'hydrazine. Contrairement à la sonde Cassini, qui a délibérément plongé dans l'atmosphère de Saturne pour éviter tout risque de contamination des satellites de la planète, Dawn restera en orbite autour de Cérès. Les contrôleurs au sol ont mis la sonde sur une orbite de façon qu'elle ne s'écrase pas avant au moins 20 ans, voire plusieurs décennies de plus.

Après onze années marquées par un exceptionnel retour scientifique, Dawn laisse un héritage qui occupera les chercheurs concernés pendant plusieurs années. Il faut savoir que Vesta et Cérès sont les deux plus gros objets de la ceinture d'astéroïdes principale et aussi deux derniers mondes du Système solaire interne à ne pas avoir été explorés avant le lancement de la sonde. À eux seuls, ces deux astéroïdes constituent 45 % de la masse de cette ceinture d'astéroïdes située entre les planètes Mars et Jupiter.

Les deux des derniers mondes inexplorés du Système solaire interne

Ces deux objets ont cela d'intéressant qu'ils sont des fossiles d'une époque aujourd'hui disparue. Celle qui a vu naître les planètes du Système solaire. Ces blocs rocheux sont des résidus de la formation des planètes. Vesta s'est avéré être une protoplanète qui ne s'est pas agglomérée à d'autres blocs rocheux pour former une planète. Quant à Cérès, il s'agit d'une planète naine faisant vraisemblablement le lien entre les petits corps, dont il ne fait pas partie, et des objets plus gros comme les satellites de Jupiter.

La protoplanète Vesta, à gauche, et la planète naine Cérès, vues par la sonde Dawn. L'image n'est pas à l'échelle. Vesta est un objet dont le diamètre varie entre 446 et 572 kilomètres, selon la direction. Quant à Cérès, son diamètre est d'environ 950 kilomètres. © Nasa, JPL

Vesta s'est avéré être un monde fortement cratérisé et accidenté avec des canyons et même des montagnes. Il abrite deux énormes cratères, Rheasilvia et Veneneia, respectivement de 500 et 400 kilomètres de diamètre (Vesta fait seulement 572 kilomètres de diamètre). 

Sur Cérès, les scientifiques soupçonnent certaines régions géologiquement actives et l'existence d'un réservoir d’eau à l'état liquide, qui serait les restes de l'océan d'eau à l'état liquide dans le sous-sol présent, il y a quatre milliards d'années. Des molécules organiques ont été trouvées en abondance. Mais, bien que la matière organique fait partie des éléments constitutifs de la vie, la sonde Dawn n'est pas parvenue à déterminer si la matière organique de Cérès a été formée par des processus biologiques.

Si le retour scientifique est important, la mission Dawn est aussi incroyable sur le plan technique. Dawn a été la première sonde à se mettre en orbite autour des deux objets, situés dans deux régions différentes. Cela a été possible grâce à la propulsion ionique de la sonde qui a montré tout l'intérêt d'un système à propulsion électrique pour des missions à plusieurs destinations. En ne consommant qu'un dixième du carburant qui aurait été nécessaire à un moteur classique pour rejoindre la ceinture d'astéroïdes, le gain de masse a été si significatif qu'il a permis à Dawn d'atteindre ces deux objets, ce qui n'aurait pas été possible avec un moteur classique.

  • La sonde Dawn de la Nasa a cessé de fonctionner faute d'hydrazine, le carburant de son moteur à propulsion électrique.
  • Elle a étudié en détail deux astéroïdes : la protoplanète Vesta et la planète naine Cérès.
  • Ces deux objets de la ceinture d'astéroïdes principale sont des fossiles de la formation des planètes.
  • Avant le lancement de la sonde en 2007, ces deux objets étaient les derniers mondes du Système solaire interne.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !