Lancée en septembre 2007, la sonde Dawn arrive autour de son premier objectif. Elle doit se satelliser ce dimanche autour de l’astéroïde Vesta qu’elle étudiera une année avant de le quitter pour rejoindre Cérès en juillet 2015.

Cela vous intéressera aussi

Après un périple de quatre dans l'espace, la sonde Dawn de la NasaNasa doit se mettre en orbiteorbite autour de VestaVesta, un astéroïdeastéroïde qui se caractérise par un cratère d'impact géant de 456 kilomètres aussi vaste que lui-même (530 kilomètres). Situé à 188 millions de kilomètres de la TerreTerre, Vesta doit capturer la sonde dimanche matin, vers 8 h 30 heure de Paris. La Nasa estime que cette capture interviendra à quelque 16.000 kilomètres de l'astéroïde.

Ce sera la première fois qu'une sonde entre en orbite autour d'un astéroïde de la Ceinture principale, qui se situe entre les planètes Mars et JupiterJupiter. L'originalité de cette mission est que Vesta n'est pas le seul objectif de DawnDawn. Dans un an, en juillet 2012, la sonde de la Nasa s'en ira à la rencontre de CérèsCérès qu'elle atteindra en février 2015.

La sonde Dawn installée dans la coiffe de son lanceur Delta II en vue de son lancement en septembre 2007. © Nasa

La sonde Dawn installée dans la coiffe de son lanceur Delta II en vue de son lancement en septembre 2007. © Nasa

Une année et puis s'en va

Le principal intérêt scientifique de cette mission réside dans l'étude des deux objets à l'aide des mêmes instruments. Une telle planétologie comparée pourrait aider à bien mieux comprendre les conditions et les processus qui ont prévalu pendant la formation des planètes, il y a plus de quatre milliards d'années.

Après cette mission, l'exploration des astéroïdes se poursuivra. La Nasa a récemment sélectionné Osiris-Next une mission ambitieuse qui a pour objectif de rapporter sur Terre des échantillons de l'astéroïde 1999 RQ36 (retour en 2023). Quant à l'Agence spatiale européenneAgence spatiale européenne, elle a en projet, pour l'instant en stand-by, la mission Don Quichotte, visant à envoyer deux satellites autour d'un astéroïde pour tester quelques technologies clés de déviation de trajectoire.