Sciences

En bref : Visir dévoile l'étoile Bételgeuse

ActualitéClassé sous :Astronomie , Visir , étoile

Des observations menées en infrarouge par la caméra Visir installée sur le VLT permettent de visualiser comment l'étoile supergéante Bételgeuse se débarrasse de ses couches externes.

Composition d'images montrant la nébuleuse autour de Bételgeuse. Les précédentes observations obtenues avec le VLT sont représentées dans le disque central noir qui permet de masquer la partie la plus lumineuse de l’image. © ESO/P. Kervella

C'est une supergéante rouge mille fois plus grosse que le Soleil et cent mille fois plus lumineuse qui brille dans la constellation d'Orion. Bételgeuse, qui marque l'emplacement de l'épaule du chasseur Orion se situe à plus de 600 années-lumière de nous et fait partie des plus brillantes étoiles du ciel. Son étude nous apporte régulièrement des informations surprenantes. On a ainsi découvert qu'elle rétrécit depuis quinze ans, un processus à mettre sans doute en relation avec la convection démesurée qui règne à la surface de l'étoile.

Avant son explosion future en supernova, Bételgeuse, comme toute géante rouge, elle expulse ses couches externes. L'interférométrie et l'optique adaptative avaient permis il y a deux ans d'obtenir avec le VLT une première image des panaches de gaz qui s'échappent de l'étoile. Cette fois-ci les astronomes de l'ESO ont utilisé Visir, une caméra infrarouge qui s'est déjà illustrée en révélant les mouvements de convection qui animent la Grande Tache Rouge de Jupiter. Autour de Bételgeuse, Visir a découvert une nébuleuse irrégulière et asymétrique sans doute constituée de poussière d'oxyde d'aluminium et de silicate. Cette nébuleuse, indétectable en lumière visible, est sculptée par des bulles et des colonnes de matière qui s'échappent de l'étoile.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi