Sciences

La première étoile artificielle brille dans le ciel de l'hémisphère sud

ActualitéClassé sous :Astronomie , technique laser , étoile artificielle

Une nouvelle technique laser améliore les possibilités d'observation du Very Large Telescope (VLT).

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Dans le désert d'Atacama au Chili, emplacement du Very Large Telescope (VLT) de l'observatoire européen pour l'astronomie (ESO), des scientifiques ont obtenu un nouvel élément pour l'étude de l'univers. Après plusieurs années, ils ont réussi à créer une étoile artificielle dans le ciel de l'hémisphère sud. Cette étoile artificielle à guidage laser alimentera en lumière les différents appareils adaptatifs optiques du Very Large Telescope. Avec cet instrument d'optique adaptative, les turbulences aériennes provoquant des imprécisions pour l'observation des contours du ciel pourront être corrigées en temps réel.

Le VLT (Very Large Telescope) Crédits : http://spaceflightnow.com

Si cette technique de correction était limitée jusqu'ici à l'observation d'une partie du ciel, elle est maintenant applicable au ciel entier grâce à l'étoile de guidage laser.

NDLR : Techniquement, on tire un faisceau laser dans le ciel, ce qui crée un point brillant qu'on observe. En mesurant les déformations de l'image de ce point au cours du temps, on peut suivre en direct l'effet déformant de l'atmosphère et le corriger sur les images des vraies étoiles ! C'est le principe de l'optique adaptative.

Cela vous intéressera aussi